Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Mots clefs associés : Architecture - Politique culturelle Afficher à la une - Psychiatrie Politique de l’art - Géo-Graphies - Urbanisme - Banlieue - Ecologie - Zones d’autonomie artistique - Bordeaux Musique - Cinéma - Art et prison Si loin si proche - Théâtre - Bamako - Afrique Rroms - Cassandre/Horschamp 81 - Pierre Girin Danse - Marseille Luttes - Tribune Langue Art et handicap Performance - Critique Art Brut - Exposition Hip-hop Festival Photographie - Mexique - Peinture Cirque - Alexandre Romanès Acrobaties Projection Rencontres et forums - Livres Chant - Théâtre de la Vieille Grille Cinéma La Clef Soutien - Exposition - Halle Saint Pierre Cassandre/Horschamp 90 - Éducation populaire - Jack Ralite Culture - Désengagement - Révoltes - politiques culturelles Inclassables, improbables, incasables - festival Parti-pris chorégraphie - USA Aurillac

Trois jours de Manifeste à Grande Synthe [3]
15 juillet 2015 par Coline Merlo

Elles étaient les stars du jour, à la prestation très attendue. Deux des Femen ont pris la parole pour présenter leur manifeste au Manifeste. [2]
Si politique suppose une vue panoramique des effets et des causes systémiques, permettant d’avoir prise sur le monde pour le transformer, alors la classe politique actuelle n’en fait pas plus preuve que Femen international.

Brèves

Cette année le fil rouge du fes­ti­val est "Le bateau", celui des pêcheurs de Camaret, celui du Bateau Ivre et aussi celui dans lequel s’embar­quent des mil­liers de femmes et d’hommes à la recher­che d’un avenir plus pai­si­ble...


De juin à octo­bre 2017, les péré­gri­na­tions poé­ti­ques acti­ves sono­res et tex­tuel­les de Julien Blaine à tra­vers le pays… Il voci­fère, il faut s’y faire !


Cette année encore, pour notre grand plai­sir, la Maison de l’Arbre nous ouvre ses portes pour le fes­ti­val TaParole qui s’annonce bien pro­met­teur.


Le 30 mai, pro­jec­tion de films vidéo (extraits d’entre­tiens avec Armand Gatti), lec­ture de textes, témoi­gna­ges de celles et ceux qui l’ont connu grâce à l’écriture, la mise en scène, une action de créa­tion ou sim­ple­ment à l’occa­sion d’une ren­contre tel sera le pro­gramme de la soirée animée par Rachid BelkaÏd, Jean-Jacques Hocquard et Jean-Marc Luneau.


Les Inattendue(e)s, un week-end de décou­ver­tes marion­net­ti­ques pro­posé par Daru-Thémpô au Manipularium.