Retour sur Aurillac (3) Dernier flashback

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Retour sur Aurillac (3) Dernier flashback

Jean-Jacques Delfour à Aurillac
PARTAGER ►

par Jean-Jacques Delfour
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Jean-Jacques Delfour connaît par cœur le festival d’Aurillac (qui en est à sa trentième édition), pour le fréquenter depuis ses débuts. Il nous donne son regard très personnel sur quelques-uns des spectacles qui l’y ont marqué cette année.

Muralisme et théâtre de rue
La ménagerie : L’Homme est un animal mobile.


Une proposition multiple : la fabrication comme spectacle, l’angoisse de l’artiste aux moments de l’acte créatif, la conversion du spectateur-consommateur en regardeur affûté et subtil, l’écoute de beaux textes servis par de très belles voix, l’esthétisation politique de l’espace urbain qui en résulte.

JPEG - 384.5 ko
Aurillac 2015 La ménagerie © Vincent Muteau

À la première, le public s’est dissipé rapidement dès qu’il comprit qu’il n’y avait rien de spectaculaire, rien de visible à consommer. Pourtant, c’est un espace-temps fascinant. Une lenteur ambi[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



L’art hors-champs Politique de l’art Géo-Graphies Inclassables, improbables, incasables Festival Aurillac
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…