« Danser le lien entre l’Homme et la nature » Entretien avec Lin (...)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

« Danser le lien entre l’Homme et la nature » Entretien avec Lin Hwai-Min

PARTAGER ►

par Thomas Hahn
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Lin Hwai-Min fonda le Cloud Gate Dance Theatre à Taipeh, en 1973. En dansant le lien entre l’Homme, la nature et les énergies spirituelles, le Cloud Gate est devenu l’une des principales compagnies de danse dans le monde, avec celles de Merce Cunningham, Maurice Béjart, Pina Bausch et autres Trisha Brown… Mais Lin est encore parmi nous. La compagnie tourne dans le monde entier et joue régulièrement dans les villages de Taïwan devant des dizaines de milliers de personnes, ce qui fait du chorégraphe et de ses danseurs de véritables héros populaires. Aujourd’hui, Lin signe Formosa, qu’on peut voir à Paris à la grande halle de la Villette du 30 mai au 2 juin. Il y met l’accent sur l’histoire de Taïwan et rend hommage aux peuples aborigènes de l’île.

JPEG - 319.1 ko
Formosa Cloud gate dance theatre © Liu Chen-Hsiang

Formosa [1], commence par un solo absolument remarquable, d’une danseuse qui plie ses bras comme si elle incarnait l’arbre et le vent qui secoue les branches…

Cette danseuse est une Aborigène, elle s’appelle Chen Mu-han. Mais ce n’est pas la[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



art et société art et politique Politique de l’art Taiwan

[1« La belle », ancien nom portugais de Taiwan.

fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…