Sur mes yeux. La question que la guerre pose à la paix

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Sur mes yeux. La question que la guerre pose à la paix

PARTAGER ►

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Sur les banquettes rouges prennent place des gens de tous les âges, aux styles contrastés. Ils ont les parlers de différents milieux sociaux. C’est le public de Elie Guillou, malaxeur de mots protéiforme – la chanson, le conte, le carnet de voyage, la poésie. Nous sommes dans un de ces lieux qui prennent le temps d’accompagner les artistes dont il perçoivent les potentiels, le Théâtre Antoine Vitez à Ivry sur Seine. Le jeudi 11 janvier dernier, c’était la première de Sur mes yeux un spectacle qui a mis deux ans à « accoucher » et qui va maintenant voyager.

JPEG - 198.8 ko
Élie Guillou © DR

Lumières. Trois musiciens, et une silhouette dans l’ombre. La guitare commence. Quelque chose de la saccade grinçante du train sur des rails. Puis un son ven[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Théâtre Musique Conte Théâtre Antoine Vitez Elie Guillou
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…