Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Brèves

Poursuite de la lutte pour les intermittents et précaires à Marseille

par L’Insatiable
Sous thématique(s) : Danse , Théâtre , Luttes
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Les techniciens du festival de Marseille étaient majoritairement grévistes vendredi 27 juin, ce qui aurait dû remettre en question la représentation de la compagnie de danse contemporaine de Saburo Teshigawara programmée au Silo.

La direction a choisi de maintenir la représentation en faisant appel au travail des stagiaires, des permanents du Silo et des techniciens de la compagnie de danse.
Des intermittents et précaires en lutte à Marseille se sont joints au mouvement des grévistes du festival et se sont couchés avec eux devant les entrés du lieu pour entraver l’accès.

Les grévistes ont appelé les spectateurs à être solidaires. Certains ont choisi de franchir la barrière humaine avec l’aide des policiers et des vigiles, créant quelques bousculades, mais une trentaine d’entre eux a répondu à l’appel et a refusé d’assister au spectacle, en demandant le remboursement de leurs billets.

Une assemblée générale a lieu tous les jours pour prendre des décisions.







Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Articles