Persona Grata : penser l’immigration, entre art contemporain et (...)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Persona Grata : penser l’immigration, entre art contemporain et philosophie

PARTAGER ►

par Julia Inventar
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Comment les diverses formes d’art contemporain traitent-elles de l’immigration ? Comment donner à réfléchir sur la notion d’altérité ? En s’appuyant sur différents supports, installations, courts-métrages, peintures, photographies, sculptures, l’exposition Persona Grata trace un certain panorama de formes créées et de réflexions engagées sur ce thème via le geste artistique. Fruit d’une collaboration entre le Mac Val, le Musée National de l’Histoire de l’Immigration et les philosophes Guillaume Blanc et Fabienne Brugère, auteurs de La Fin de l’hospitalité [3], elle explore la façon dont s’enchevêtrent les notions d’hostilité et d’hospitalité.

JPEG - 121.2 ko
Persona grata Palais de la Porte Dorée © J.Inventar

Plutôt que de donner à voir des situations directement liées à un contexte d’immigration, l’exposition invite à une réflexion décontextualisée sur quelques larges thématiques philosophiques : l’errance, la détresse, le rejet, l’e[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



art et société art et politique Art Contemporain Philosophie

fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…