Archipels #2
est sorti !





  


< Brèves

Menacé d’expulsion, le TALP répond

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Autogéré, libre et gratuit, installé là où se trouvait le Théâtre de la Place, le Théâtre à la place (TALP) est aujourd’hui menacé d’expulsion par la ville de Liège. Le collectif d’artistes qui l’a fondé organise sa défense et propose une assemblée populaire dimanche 15 juin à 16h00. Explications.

L’ancien Théâtre de la Place a été vidé de ses occupants et de son contenu en août dernier au profit du Théâtre de Liège, en attendant une démolition prévue par la Ville courant 2014. Un collectif d’artistes, le Théâtre à la place (TALP) s’y est installé pour y développer un projet artistique et culturel autonome, autogéré, basé sur la gratuité totale d’accès dans une perspective de changement de société.

La Ville de Liège aurait tacitement toléré la présence de ce collectif, jusqu’à mercredi 11 juin, date à laquelle le TALP a reçu la visite d’un huissier avec un ordre de quitter les lieux dimanche 15 juin au plus tard, sous réserve d’une procédure d’expulsion judiciaire.

La Ville organise également une concertation lundi 16 juin sur l’avenir de la place de l’Yser sur laquelle se trouve le théâtre. Le TALP assimile cette décision à un ultimatum et regrette de ne pas avoir été invité au débat du 16 juin. Aussi, le TALP propose à tous ceux qui le souhaitent de participer à une assemblée populaire dimanche 15 juin à 16h00, au sein de leurs locaux, pour décider ensemble d’une réaction collective.

Par ailleurs, l’agenda artistique du TALP est maintenu.

Pour en savoir plus : ici

Théâtre à la place (TALP)
Place de l’Yser
4020 Liège (Belgique)





Théâtre Luttes


Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





Articles






Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…