Jacqueline Roumeau-Cresta

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Entretien suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Entretiens

Jacqueline Roumeau-Cresta

Que fait l’art en prison ?
PARTAGER ►

Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



À quoi sert la pratique artistique dans les prisons ? S’agit-il d’un outil thérapeutique, d’action sociale, d’un procédé pour désactiver et sublimer des conflits, ou d’un acte de création artistique à part entière, sans tarif réduit ? But ou moyen ? Débat que Jacqueline Roumeau-Cresta, actrice et metteur en scène, fondatrice de CoArtRe au Chili et organisatrice du symposium international « Théâtre et prison » à Santiago du Chili en décembre 2010, remet à l’ordre du jour.

JPEG - 38.2 ko
© Sidarte

Pourquoi avez-vous choisi de vous investir dans le travail en milieu carcéral avec la création de CoArtRe ?

Jacqueline Roumeau-Cresta : Mon engagement se situe dans le contexte socio-politique du Chili d’après la dictature, avec ses transformations économiques et politiques, le libéralisme triomphant, la problématique difficile du solde des crimes du régime de Pinoch[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Si loin si proche Art et prison Chili Jacqueline Roumeau-Cresta
fake lien pour chrome



Partager cet article /  










Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…