Gilles Clément

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Entretien suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Entretiens

Gilles Clément

La planète Terre, jardin partagé
PARTAGER ►

par Valérie de Saint-Do
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Nous demandons à des personnalités que l’on nomme, faute de mieux, issues de la « société civile » de nous livrer leurs utopies. Et celles de Gilles Clément, jardinier planétaire et grand ami, est essentielle. Engagé mais irréductible à une étiquette politique, le jardinier-philosophe écrit, voyage, agit, du micro au macro, et transmet sans relâche son expérience aux jeunes générations d’acteurs du paysage qu’il a formées. Diffuser de l’intelligence, de la connaissance, du sensible : c’est la clef d’une utopie qui résonne comme une urgence.

JPEG - 76 ko
Photo : Antonio Perazzi

Pour toi, jardinier planétaire et lanceur d’alertes sur la destruction de la biodiversité, quelles sont les priorités d’un projet politique ?

Gilles Clément : À Nantes, il y a trois ans, j’ai exposé dans une réunion la possibilité et la nécessité d’un projet politique à partir des principes du Jardin planétaire [1]. En résumé : comment faire pour restituer à l’environnement l’é[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Géo-Graphies Architecture Ecologie Gilles Clément

[1Le Jardin planétaire est un concept destiné à envisager de façon conjointe et enchevêtrée la diversité des êtres sur la planète et le rôle gestionnaire de l’homme face à cette diversité.

fake lien pour chrome



Partager cet article /  










Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…