Grenoble : Des choix culturels radicaux

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Grenoble : Des choix culturels radicaux

Entretien avec Eric Piolle, maire de Grenoble
PARTAGER ►

par Valérie
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Élu maire de Grenoble à la tête d’une coalition, « rouge verte » en mars 2014, Éric Piolle a suscité beaucoup de curiosité et d’attente. Récemment, l’édile et la Ville de Grenoble étaient mises sur la sellette pour avoir supprimé leurs subvention aux Musiciens du Louvre, prestigieux ensemble dirigé par Marc Minkowski. Décision interprétée un peu hâtivement comme un désintérêt pour la culture...
et qui mérite explication. Éric Piolle s’explique ici sur ses orientations culturelles, avant une enquête plus approfondie à paraître dans Cassandre/Horschamp.

JPEG - 148.3 ko
Exposition Giuseppe Penone DR

Quelles sont les grandes lignes de la politique culturelle pour la mandature ?

J’ai souhaité, en priorité, qu’elle soit faite par et pour les habitants, pratiquants de toutes les formes de culture. L’adjointe l’est d’ailleurs « aux cultures ». L’idée, c’est de réunifier la vision de la culture potée par Malraux [...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…