Archipels #2
est sorti !





  


< Brèves

Deux « Labo Clastic » reviennent

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Deux séances de « labo Clastic » organisées par la compagnie Clastic Théâtre se tiendront le 14 octobre pour faire évoluer les œuvres d’habitués des lieux.

La compagnie Clastic Théâtre prévoit deux séances de labo le 14 octobre. Lors de ces laboratoires, chacun est appelé à accompagner la créativité des artistes qui soumettent leurs œuvres. Rémi Deulceux revient pour une lecture de son texte dramatique inspiré par Salomé : Elle dormait tranquillement là où Hécate a enterré ses chiens. Aurélia Labayle et Aurélie Vilette dévoileront leurs avancements sur leur adaptation du roman Mon Ange de Guillermo Rosales.

Après avoir proposé un début de mise en scène lors de son dernier laboratoire, Rémi Deulceux revient sur l’écriture de son mythe de Salomé. L’auteur espère avoir soigné les longueurs dont son texte aurait souffert lors de la dernière présentation, et tente de retravailler son intelligibilité.

Aurélia Labayle et Aurélie Vilette se sont lancées dans l’adaptation de Mon Ange. Dans l’autofiction originale, le personnage de Guillermo Rosales, William Figueras, écrivain cubain exilé à Miami, sombre avant d’être sauvé à travers l’amour, l’amitié et l’art. Au cours de cette séance, un intérêt particulier sera porté au fauteuil, objet central pour l’adaptation.

La Clastic Théâtre est un lieux de création, d’expérimentation et de recherche. Pluridisciplinaire, il encourage et aide à se développer des œuvres aussi bien autour d’interprètes, que de marionnettes ou d’objets.

Pour plus d’informations : ici.

Clastic Théâtre
62 boulevard Victor Hugo
92110 Clichy

GIF - 32.3 ko




Théâtre marionnettes


Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



 1 évènement
→ Pièce FIGHTING LOVE


Articles






Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…