Ciao Lucia

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Ciao Lucia

Lucia Della Ferrera
PARTAGER ►

par Myriam Blœdé
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



« Vieni con la mamma ! », « Viens voir maman ! » – pourquoi est-ce ce souvenir qui, le premier, revient à l’évocation de Lucia Della Ferrera ? Celui d’une jeune femme brune, grande et belle, penchée sur Bobò, l’éternel enfant vieillard de la compagnie Delbono ? Est-ce parce que la situation qu’il décrit, incongrue, paradoxale, dit d’emblée la générosité et l’engagement, la tendresse et l’ironie, l’auto-ironie de cette femme ?

Des images de Lucia, il y en mille et une qui déferlent autour de celle-ci, insistante. Angélique, forcément, dans sa courte robe des années 1970 avec des petites ailes accrochées dans le dos (La Rabbia) ; agenouillée à l’avant-scène, absorb[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Théâtre Italie Pippo Delbono Lucia Della Ferrera
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…