Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Brèves

Anticopinage, ou les humeurs de Jacques ! (2)

par Jacques Livchine
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Blockbusters

Je me réjouissais de diriger à la faculté d’art d’Amiens des travaux autour du théâtre de rue.

Ils avaient 20 ans, et pour commencer j’ai cherché à repérer nos références communes histoire de développer un minimum de complicité.

Chéreau venait de mourir, ils ne savaient pas qui c’était. J’ai essayé le nom de Mnouchkine, pas de réaction. Alors Zingaro ? Royal de Luxe ? Non, Vitez, Vilar, Barrault, Planchon, Strehler, Bondy, Py, Peter Stein, Castelluci, Marthaler ?

Mais non, pour eux le théâtre est une planète qui se trouve en dehors du système solaire. « Mais alors, dites moi vos passions, vos intérêts. » « Les blockbusters, Monsieur ! » 

Eh bien finalement l’ignare c’était moi.







Lire aussi :
Et si le milieu artistique balayait devant sa porte ?
Butinages et bourdonnements
Anticopinage, ou les humeurs de Jacques ! (3) /Colère
Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Articles