Prenez la BUS à Pantin !

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Archives

Prenez la BUS à Pantin !

PARTAGER ►

par Valérie de Saint-Do
Thématique(s) : Géo-Graphies Sous thématique(s) : Banlieue , Arts de la rue

Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Il y a deux ans à Pantin naissait la BUS, biennale urbaine de spectacles, manifestation pour imaginer la ville autrement, née de la coopération entre la Ville de Pantin et le coopérative 2R2C (De rue et de cirque).

Forte d’une première édition remarquée, la BUS agrandit son terrain de jeu ce week-end aux villes de Romainville et Aubervilliers. Villes en chantier, c’est le thème retenu cette année, pour voir la ville en mouvement et en évolution.

Au programme, des visites-spectacles, avec notamment Les Arts Oseurs, la Compagnie 1 Watt, Kristoff R Roll, La Fausse Compagnie... et toutes sortes d’ateliers, de la construction à la réparation de vélos, en passant par la danse et la sérigraphie.
Signalons deux temps forts : la présence du collectif Yes We Camp , qui, après le succès du camping artistique éphémère créé à Marseille en 2013, propose des constructions collectives de mobiliers urbains... avec buvette et ateliers participatifs pour tous, prés du théâtre au Fil de l’eau. Enfin, dimanche, cédez à la La Rando des hauteurs, et Laissez-vous porter par Les Souffleurs commandos poétiques, et d’autres surprises invitées au cours d’une randonnée poétique et artistique qui traversera Romainville, Pantin et Aubervilliers. Imaginez que c’est le regard que vous portez sur le monde qui le transforme et cherchez les apparitions d’un homme, sur les toits ou ailleurs.
Informations complètesici


fake lien pour chrome



Partager cet article /  


<< ARTICLE PRÉCÉDENT
Théâtre et prisons le 1er juin au Théâtre de la(...)
ARTICLE SUIVANT >>
Le printemps des rues, 17e édition





Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves

« Où l’art se fera-t-il ? » Les 10, 16 et 17 décem­bre, au B’Honneur des Arts, salle de la Légion d’hon­neur à Saint-Denis.


Du 30 novem­bre au 3 décem­bre 2017
Vernissage jeudi 30 novem­bre de 18h à 22h.L’ hybri­da­tion est à la mode. En art, la pra­ti­que n’est pas nou­velle, mais à l’ère des images de syn­thè­ses, des OGM et des pro­thè­ses bio­ni­ques que peu­vent les artis­tes aujourd’hui ?


Installations, spectacles, tables rondes
projections, concert, brunch et autres réconforts...
De 11h00 à minuit



Le deuxième numéro de la grande revue franco-belge art et société est arrivé, com­man­dez-le main­te­nant !


L’infor­ma­tion ne devrait pas être une mar­chan­dise, mais elle est de plus en plus sous la coupe des pou­voirs finan­ciers et indus­triels. Pour faire vivre une presse libre, jour­na­lis­tes et citoyen•­ne•s doi­vent inven­ter d’autres modè­les économiques, émancipés de la publi­cité et des action­nai­res.