Pour que vive le Théâtre de la liberté de Jénine !

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Archives

Pour que vive le Théâtre de la liberté de Jénine !

Une pétition relayée par Anissa Daoud
PARTAGER ►

par Valérie de Saint-Do

Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Je me fais ici le relais d’une pétition pour défendre l’existence du formidable Freedom Theatre de Jénine, dont Cassandre/ Horschamp a interviewé une comédienne, Anissa Daoud, dans son numéro 86. Soyons nombreux à soutenir cette entreprise formidable, menacée et harcelée de toutes parts.

Les autorités d’occupation israéliennes menacent gravement les membres et les activités du Freedom Theatre (Théâtre de la Liberté) de Jénine, en Cisjordanie. Depuis le 27 juillet dernier, sous-prétexte d’enquête sur l’assassinat le 4 avril 2011 de l’acteur et réalisateur israélo-palestinien Juliano Mer Khamis, fondateur du Freedom Theatre, elles ont en toute illégalité attaqué 2 fois le théâtre en pleine nuit, arrêté plusieurs parmi ses membres, et poursuivent leur harcèlement par divers procédés. Ne les laissons pas mettre en péril cet espace d’art et de culture, qui permet à de nombreux jeunes Palestiniens de résister dignement à leur situation. C’est pourquoi l’association "Les Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine" vous invite à signer la pétition en ligne sur le lien :

http://www.solidaritefreedomtheatrejenine.com/spip.php?article1

Nous vous invitons à diffuser cette pétition dans vos réseaux et auprès de vos proches.
PREMIERS SIGNATAIRES (liste par ordre alphabétique)

1. ABDALLAH Samir, réalisateur et scénariste
2. ALBOUZE Paula, membre de la Société des Amis du Théâtre Al Rowwad et d’ATL Jénine (Amis du Théâtre de la Liberté de Jénine)
3. BALIBAR Etienne, philosophe, membre de la Fondation du Jenine Freedom Theatre
4. BEN HIBA Tarek, président de la FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)
5. BOUCHAIN Patrick : architecte
6. CHAHAL Nahla, sociologue, journaliste, coordinatrice de la CCIPPP (Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien)
7. CORDOVA KACZERGINSKI Liliane, représentant IJAN (International Jewish Anti-Zionist Network)
8. CHERKI Olivier, comédiena acteur
9. DE SAINT-DO Valérie, rédactrice en chef de la revue Cassandre/Horschamp
10. EL HAIMER Marie José, coprésidente d’ATL Jénine
11. EL HAZAN Nabil, , directeur artistique de la compagnie "La Barraca"
12. ELKORCHI Driss, président de l’ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France)
13. EUVRARD Janine, journaliste, organisatrice du Festival « Moyen-Orient : que peut le cinéma ? »
14. FAYMAN Sonia, UJFP (Union Juive Française pour la Paix) et EJJP (Réseau des Juifs Européens pour une Paix Juste)
15. GEZE François, éditeur
16. GREILSAMER Jean-Guy, cofondateur d’ATL Jénine, UJFP
17. HUSSEIN Lauren Houda, cofondatrice du Théâtre Majâz
18. KACIMI Mohamed, écrivain, dramaturge
19. LAKS Julio, pianiste
20. LAROZE Frank, auteur et directeur d’EvidenZ
21. LECORRE Jacqueline, Femme en Noir, membre du Collectif Palestine 14 et de la Flottille de la Liberté 2 contre le blocus de Gaza
22. LEFORT Jean-Claude, président de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité)
23. LEVY- LEBLOND Jean-Marc, professeur émérite à l’Université de Nice, directeur de la revue Alliage
24. LOMBARD Roland, président du CICUP (Collectif Interuniversitaire pour la Coopération avec les Universités Palestiniennes)
25. MASSIAH Gustave, membre fondateur du CEDETIM
26. MANGEOT Philippe, enseignant, revue Vacarme
27. MONTELLIER Chantal, peintre, écrivain et auteur de bandes dessinées
28. MORIN Edgar : sociologue et philosophe
29. NANCY Jean-Luc, philosophe, professeur émérite à Strasbourg
30. OFF RASTEGAR Perrine, présidente du Collectif judéo-arabe et citoyen pour la paix de Strasbourg
31. OUMAKHLOUF Zahia, coprésidente d’ATL Jénine
32. PASSEVANT Christiane, Radio Libertaire, chargée de réalisation TV
33. PY Olivier, dramaturge, directeur du Théâtre national de l’Odéon de mars 2007 à mars 2012 et futur responsable du Festival d’Avignon
34. RALITE Jack, Sénateur, ancien ministre, animateur des Etats généraux de la Culture
35. RANCIERE Jacques, philosophe
36. SANBAR Elias, historien et essayiste, observateur permanent de la Palestine auprès de l’UNESCO
37. SANDRE Didier, comédien, acteur
38. SEGAL Abraham, réalisateur
39. SHAKED Ido, metteur en scène, Théâtre Majâz
40. STEINERT Irène, UJFP et ATL Jénine
41. TOULOUSE Gérard : physicien, Ecole normale supérieure (Paris)
42. ZEMOR Olivia, présidente de la CAPJPO-EuroPalestine


fake lien pour chrome



Partager cet article /  


<< ARTICLE PRÉCÉDENT
Résister aux idiots utiles du néolibéralisme qui jouent(...)
ARTICLE SUIVANT >>
La révolution culturelle est en marche !





Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves

« Où l’art se fera-t-il ? » Les 10, 16 et 17 décem­bre, au B’Honneur des Arts, salle de la Légion d’hon­neur à Saint-Denis.


Du 30 novem­bre au 3 décem­bre 2017
Vernissage jeudi 30 novem­bre de 18h à 22h.L’ hybri­da­tion est à la mode. En art, la pra­ti­que n’est pas nou­velle, mais à l’ère des images de syn­thè­ses, des OGM et des pro­thè­ses bio­ni­ques que peu­vent les artis­tes aujourd’hui ?


Installations, spectacles, tables rondes
projections, concert, brunch et autres réconforts...
De 11h00 à minuit



Le deuxième numéro de la grande revue franco-belge art et société est arrivé, com­man­dez-le main­te­nant !


L’infor­ma­tion ne devrait pas être une mar­chan­dise, mais elle est de plus en plus sous la coupe des pou­voirs finan­ciers et indus­triels. Pour faire vivre une presse libre, jour­na­lis­tes et citoyen•­ne•s doi­vent inven­ter d’autres modè­les économiques, émancipés de la publi­cité et des action­nai­res.