Les intermittentes de l’égalité

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

Les intermittentes de l’égalité

Un bébé si je peux
PARTAGER ►

par Pierre-Jérôme Adjedj
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Le « droit à l’enfant ».

JPEG - 55.7 ko

On pense souvent que ce concept très discuté ne s’applique qu’au sujet de l’adoption par des couples homosexuels ou de la gestation pour autrui (GPA). Pourtant, la question du droit à l’enfant, c’est moins connu, se pose également pour un très grand nombre de femmes dans une situation supposément « normale ». Car il existe une forme de discrimination économique assez ancienne, qui ne persiste que du fait de l’inaction coupable de l’État. Si pour la majorité précédente la question était idéologique, la majorité actuelle, déjà comptable par ses atermoiements du pourrissement de la situation sur le mariage gay, est coupable par immobilisme.

Travail, Famille Patrie ?

Dans la grande tradition du trompe-l’œil, la majorité a adopté ce 23 juillet 2014 la loi sur l’égalité homme-femme ainsi que la réforme du congé parental, étendant le droit au congé parental pour les pères⁠ [1], mais a « oublié »[...]

Pour lire la suite de cet article,
abonnez-vous dès maintenant pour 30€

Un nouvel Insatiable est en chemin.
Rendez-vous le 21 mars !

J’Y VAIS !



Politique de l’art Politique culturelle Intermittents

[1Il faut relever qu’on parle là d’un congé sans solde, ce qui rend relativement illusoire dans la situation économique actuelle et du fait du rapport de force sur le marché de l’emploi, que beaucoup d’hommes prennent le double risque de s’absenter six mois. Seules les familles les plus aisées seront concernées, ce qui ajoute une rupture d’égalité favorisant la reproduction des élites, et aboutit au contraire de l’effet recherché. Dans d’autres pays européens, ce congé peut être rémunéré jusqu’à 80% du salaire quel que soit le conjoint, ce qui change (presque) tout.

fake lien pour chrome



Partager cet article /  







Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves