Les bâtisseurs libertaires

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Enfin
des cadeaux intelligents !





   


< Articles

Les bâtisseurs libertaires

Les ZAD de l’art…
PARTAGER ►

par Valérie de Saint-Do
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Au moment de fêter ses douze ans, le collectif Exyzt a décidé d’annoncer sa dissolution, au cours de ce que l’on hésite à appeler une « rétrospective » : les installations proposées à la Panacée de Montpellier dans le cadre du festival Tropismes, qui offraient un panorama vivant de leur turbulentes interventions. Exyzt ne meurt pas, il se dissémine et a fait des émules, dont le collectif Bellastock et nombre d’autres trublions pour lesquels construire se fait avec et non contre l’usager et l’habitant.

Travailler avec des habitants, partager du sensible ? Nombre de collectifs issus de l’architecture, éphémères ou permanents, résolvent en actes cet éternel débat. Ces Monsieur Jourdain de l’action artistique inventent des solutions pragmatiqu[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !




Architecture Montpellier collectif Exyzt Bellastock
fake lien pour chrome

➡ Les abonnés peuvent voter une fois par article, votez si vous avez aimé cet article et que vous souhaiteriez le voir publié parmi les articles gratuits au début du mois prochain, merci pour votre participation !



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier