Léo Bassi

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Entretien suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Entretiens

Léo Bassi

La cathédrale anarchiste
PARTAGER ►

par Thomas Hahn
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



L’Espagne est paradoxale, Léo Bassi aussi. D’origine italienne ou américaine, c’est selon, enfant de la balle, clown et circassien anarchiste. À l’aise avec la crise économique, il construit sa propre cathédrale. À Madrid.

PNG - 135.5 ko

Léo Bassi, vous dites que vous construisez une cathédrale. En général, c’est un exercice frustrant, vu que le temps de construction dépasse de loin une vie humaine. C’est certes une manière de devenir immortel, mais Antonio Gaudí est mort depuis presque un siècle et sa cathédrale à Barcelone ne sera achevée qu’en 2040. Le temps des cathédrales ne reviendra pas, et vous le savez bien. Alors, pourquoi créer votre « cathédrale » à Madrid ?

Léo Bassi : Vous savez, en règle générale, les comiques critiquent le pouvoir, autant religieux que politique. Alors, je me suis demandé ce que je pouvais bien construire. Résultat : je suis en train d’inventer une nouvelle religion. Ce sera la [...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Si loin si proche Arts de la rue Espagne Leo Bassi
fake lien pour chrome



Partager cet article /  










1 commentaire(s)

Édith Rappoport 4 janvier 2015

Toujours dynamique et inventif mon cher Léo qui m’a toujours fait exploser de rire ! Une belle année à toi et toutes tes frasques

Signaler
Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…