Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


< Brèves

La Hogra de Hamid Ben Mahi

par L’Insatiable
Thématique(s) : L’art hors-champs Sous thématique(s) : Performance , Danse , Théâtre
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Du 21 au 29 novembre, le chorégraphe et metteur en scène Hamid Ben Mahi s’installe dans le cadre du festival Novart de Bordeaux au TnBA – Théâtre du Port de la Lune pour les premières représentations de son nouveau spectacle La Hogra. A travers cette création Hamid Ben Mahi explore le thème de l’oppression, de l’abus de pouvoir, le mépris, l’injustice...

La « hogra » est une expression arabe dont la définition est difficile à donner. Elle désigne globalement l’oppression, l’abus de pouvoir, le mépris, l’injustice, l’humiliation... Marqué par les différents soulèvements des « printemps arabes » en 2011, Hamid Ben Mahi interroge la « hogra » grâce à cette pièce chorégraphique éponyme pour cinq interprètes. Le chorégraphe met en scène une famille « ordinaire » écrasée par la « hogra » où chaque membre interagit de façon violente et extrême. Le fils est alors victime de la « hogra » paternelle, la sœur de celle du frère et ainsi de suite au fil d’un système d’humiliation qui prend place au sein du foyer.

Tout au long de ce spectacle Hamid Ben Mahi questionne « Pourquoi un homme en arrive-t-il à se révolter, ou encore à mettre fin à sa vie ? ». Il est alors essentiel de s’interroger sur les éléments de l’avant-révolte pour comprendre ce qui pousse un individu vers l’action. Après avoir interrogé la condition épuisante du clandestin avec son spectacle La Géographie du danger en 2010, le chorégraphe et danseur se penche cette fois sur les compor­tements humains générés par l’atteinte, qu’elle soit quotidienne ou exceptionnelle, à la dignité.

Informations complémentaires

La Hogra
Du 21 au 29 novembre
Dans le cadre du festival Novart de Bordeaux

Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine – Théâtre du Port de la Lune
3 Place Pierre Renaudel – 33000 Bordeaux
<popup|texte=www.tnba.org|lien=http://www.tnba.org/event.php?id=588>






Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves

L’infor­ma­tion ne devrait pas être une mar­chan­dise, mais elle est de plus en plus sous la coupe des pou­voirs finan­ciers et indus­triels. Pour faire vivre une presse libre, jour­na­lis­tes et citoyen•­ne•s doi­vent inven­ter d’autres modè­les économiques, émancipés de la publi­cité et des action­nai­res.


Le deuxième numéro de la grande revue franco-belge art et société est arrivé, com­man­dez-le main­te­nant !


Le Festival Opération Quartiers Populaires (OQP) orga­nisé par la com­pa­gnie Mémoires Vives se tien­dra au Théâtre de l’œuvre dans le quar­tier de Belsunce à Marseille du 23 octo­bre au 3 novem­bre 2017


Le Génie en Liberté est un Événement bien­nal, orga­nisé par le Génie de la Bastille.
Il pro­pose à un large public un par­cours cultu­rel dans le quar­tier du 11ème arron­dis­se­ment de Paris.


Depuis 2003, le fes­ti­val de cinéma d’Attac « Images mou­ve­men­tées » s’emploie à infor­mer et à sus­ci­ter la réflexion col­lec­tive sur des ques­tions cru­cia­les de ce début de XXIe siècle en s’appuyant sur une pro­gram­ma­tion ciné­ma­to­gra­phi­que exi­geante et éclectique. Celle-ci asso­cie courts, moyens et longs-métra­ges, docu­men­tai­res et fic­tions, films fran­çais et étrangers, anciens et récents, ayant eu une large dif­fu­sion ou non. Le fes­ti­val accueille régu­liè­re­ment des avant-pre­miè­res.