L’art pour percer l’obscurité...

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

L’art pour percer l’obscurité...

PARTAGER ►

par Marine Vellet
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



À l’heure où les subventions s’évaporent et où moult structures culturelles et sociales se serrent la ceinture, je me réjouis de découvrir ces pépites artistiques porteuses d’espoirs. Un peu de chaleur humaine en période de grand froid. Ça commence au mois de décembre à la Villa Mais d’ici d’Aubervilliers avec un spectacle de la Fine Compagnie, Mon cher ami le fantôme et ça se poursuit en février avec Un jour, ça ira, documentaire de Stan et Edouard Zambeaux. Deux parcours, ceux de Johanne Gili et Peggy Rolland, deux œuvres qui pointent du doigt les urgences de l’époque. Une occasion de vous parler de ces artistes engag[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Danse Documentaire Villa mais d’ici Aubervilliers Fine Compagnie Johanne Gili
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…