Archipels #2
est sorti !





  


< Brèves

Exposition Agnes Dubart

Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Par l’image imprégnée du temps et la trace gravée, l’étude des symboles, des mythes, des figures carnavalesques dans lesquelles mouvement, mue, facétie et transformation se croisent, Agnès Dubart poursuit depuis 2008 sa recherche au creux de l’image. Danse sacrée, lune, mandragore et autres graines se projettent dans les tailles.

Ovide, dans les invocations du livre premier de ses Métamorphoses, écrit, « Inspiré par mon génie, je vais chanter les êtres et les corps qui ont été revêtus de formes nouvelles, et qui ont subi des changements divers. Dieux, auteurs de ces métamorphoses, favorisez mes chants... »
Cette épopée explique la totalité du monde avec pour originalité de ne jamais comprendre de disparitions ou de morts malgré toutes les luttes qui marquent l’histoire ; il n’y a que transformations d’un élément en un autre élément ou d’un être en un autre être. Ces êtres et ces choses subissent des changements de formes qui les rendent méconnaissables ou alors très difficilement.
À travers la lecture des Métamorphoses d’Ovide au cours d’un long voyage en Amérique du Sud, et cela juste avant l’exposition à Lasécu, Agnès Dubart souhaite mêler réel et virtuel. Les traces dessinées se confronteront aux empreintes des matières et matrices « vivantes » rencontrées lors de son périple. Elle souhaite que les mythes et légendes des pays parcourus viennent s’infiltrer, nourrir et influencer cette lecture.

Du 10 mai au 5 juillet 2014 ; vendredi et samedi de 14h à 19h
Lasécu
26 rue Bourjembois
59000 - Lille







Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



→ VOIR L'AGENDA


Articles






Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…