Aux prémices de l’art brut

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

Aux prémices de l’art brut

PARTAGER ►

par Marine Vellet
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Curieuse exposition que « La folie en tête... aux racines de l’art brut ». L’expression de la folie dans l’art est souvent quelque chose qui me bouleverse. Sans bagages précis en histoire de l’art, je décide de suivre Alexandra, ma complice avisée, sur les traces de l’art brut à la maison Victor Hugo, place des Vosges à Paris. La folie ? Je n’en verrai pas, visiblement ce n’est pas le sujet. Alors ce serait la naissance de l’art brut ? Pas vraiment non plus, je me perds dans le titre.

JPEG - 146.9 ko
© agence Roger-Viollet photo de presse
Else Blankenhorn, "200" Geldschein, encre sur papier inv. 1891 © Prinzhorn Collection, University Hospital, Heidelberg

Première étape du parcours. J’explore attentivement une petite pièce à l’entrée de l’expo qui ne fait en réalité qu’un parallèle très lointain entre « l’art des fous » et un morceau de vie intime de Victor Hugo. La maladie mentale d[...]

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous ou abonnez-vous ici

Ce journal culturel en ligne est alimenté et animé par l’ancienne équipe de Cassandre/Horschamp et les nouveaux rédacteurs de L’Insatiable qui produit également Archipels avec Culture et démocratie. Nous vous proposons des formules d’abonnement à L’Insatiable et à Archipels. Nous ne pourrons évidemment pas continuer à le développer sans votre soutien !



fake lien pour chrome



Partager cet article /  







 Lire aussi

3 commentaire(s)

Quentin B 31 décembre 2017

Merci bien, et bon bout d’an !

Signaler

Nicolas Romeas 23 décembre 2017

Bonjour, vous pouvez contacter Marine à cette adresse : marine.vellet(at)gmail.com

Signaler

Quentin B 23 décembre 2017

Bonjour, je suis doctorant travaillant sur l’art brut, et cet article m’intéresse bigrement, comment entrer en contact avec l’auteure ?
Merci d’avance, Bien cordialement
Quentin B

Signaler
Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves