Au Quai Branly, les Indiens des prairies

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Enfin
des cadeaux intelligents !





   


< Articles

Au Quai Branly, les Indiens des prairies

Beaux objets, mais où est la vie ?
PARTAGER ►

par Thomas Hahn
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Beaux objets, mais où est la vie ?

L’exposition-événement pourrait marquer un tournant. Il nous faut changer notre regard sur les « Peaux-rouges » ! Indiens des plaines, présenté jusqu’au 20 juillet, les révèle comme artistes dignes des Mayas, Incas ou Aztèques. Mais si leur art fait la fête à la vie, la présentation les condamne au silence. Dommage.

Aucune culture n’a autant inspiré l’imaginaire occidental, pas même les Tsiganes. Mais dans cet imaginaire, les Peaux-rouges sont soit des barbares, soit purs et nobles, soit déchus et alcooliques. Artistes, jamais. Au quai Branly, une sélect[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !




Si loin si proche Luttes Critique Musée du Quai Branly
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier