Tout arrive !

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Archives

Tout arrive !

Art, culture et écologie : une priorité pour les candidats de la gauche ?
PARTAGER ►

par Nicolas Romeas
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Dans un communiqué commun diffusé le 1/04/2012, tous les candidats de la gauche pour l’élection présidentielle française décident de faire de l’art et la culture leur première priorité avec l’écologie ! Cette déclaration commune est historique.

Une dépêche AFP reçue il y a quelques heures le confirme : « Après avoir longtemps parlementé et tergiversé, nos instances dirigeantes sont finalement tombées d’accord pour affirmer que l’obsession pour la compétition et l’évaluation par les chiffres est une impasse qui nous mène à jouer le jeu de l’adversaire ultralibéral.
Certes les budgets ont leur sens, et la situation du monde est ce qu’elle est, mais, comme l’a écrit Albert Jacquard, il est temps de sortir de cette obsession mortifère de la compétitivité qui gangrène aujourd’hui la plupart des pensées politiques du monde occidental, pour nous intéresser enfin aux outils symboliques qui servent à fabriquer des êtres humains dignes de ce nom.
Nous l’affirmons aujourd’hui ensemble solennellement, cet enjeu est aussi essentiel pour l’humanité que celui de l’écologie pour la planète. Après de très longues et difficiles discussions jusqu’à aujourd’hui tenues secrètes, nous sommes parvenus à une résolution commune qui assume clairement qu’il s’agit là non seulement d’un enjeu majeur de civilisation pour l’avenir, mais également d’un précieux atout politique pour gagner ces élections face à la droite néoconservatrice et ultralibérale. Nous nous sommes donc tous mis d’accord aujourd’hui sur une position plaçant la culture et l’art au centre de nos préoccupations politiques.

Comme l’écrivaient Valérie de Saint-Do et Nicolas Roméas dans leur dernier appel, « l’univers du symbole » doit enfin être considéré dans sa transversalité - au-delà des aspects strictement économiques et de la valeur ajoutée apportée aux différentes collectivités territoriales - et pris en compte prioritairement à tous les niveaux de notre société.

Il nous faut à présent considérer les pratiques artistiques et la diffusion culturelle comme des instruments d’humanité majeurs, indispensables pour résister à la déshumanisation programmée de notre civilisation. Nous décidons en conséquence d’en faire, avec l’écologie, l’une de nos deux priorités pour ces élections cruciales dont dépend l’avenir commun de nos concitoyens et sans doute celui de l’Europe. »

http://blogs.mediapart.fr/blog/valerie-de-saint-do/240212/des-biens-publics-de-tres-haute-necessite-version-integrale




fake lien pour chrome



Partager cet article /  







Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





Brèves











Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…