Suzanne : recherche parité désespérément

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

Suzanne : recherche parité désespérément

Théâtre et société
PARTAGER ►

par Sophia Qadiri
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Droit des femmes, lutte pour leur émancipation et parité : les sujets traités dans « Suzanne, une femme remarquable » sont toujours d’actualité. Par une mise en scène et un jeu épurés Laurence Février délivre la parole engagée de Francine Demichel, une professeure agrégée de droit public très impliquée dans la cause féministe.

« Les femmes en France sont éliminées du pouvoir », constate Laurence Février reprenant seule sur scène les mots de la professeure agrégée de droit public Francine Demichel. Dans la salle du Lucernaire ce mercredi 25 juin, le public, très majo[...]

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous ou abonnez-vous ici

Ce journal culturel en ligne est alimenté et animé par l’ancienne équipe de Cassandre/Horschamp et les nouveaux rédacteurs de L’Insatiable qui produit également Archipels avec Culture et démocratie. Nous vous proposons des formules d’abonnement à L’Insatiable et à Archipels. Nous ne pourrons évidemment pas continuer à le développer sans votre soutien !



Théâtre Paris Laurence Février
fake lien pour chrome



Partager cet article /  







Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves