Retour aux sources sacrées du théâtre (américain/précolombien)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Enfin
des cadeaux intelligents !





   


< Articles

Retour aux sources sacrées du théâtre (américain/précolombien)

PARTAGER ►

par Nicolas Romeas
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Comme l’évoquait Michel Leiris dans son addendum à L’Afrique fantôme, journal de bord de sa participation à l’expédition Dakar-Djibouti de 1931 menée par Marcel Griaule, où il narre sa découverte des rituels Zar de l’Éthiopie, très proches des phénomènes de transe du Vaudou, on trouve, dans la relation aux morts que ces rituels font agir, certaines des racines les plus anciennes - les plus archaïques au vrai sens du mot - et les plus puissantes de ce que nous appelons aujourd’hui le théâtre.

Il ne s’agissait pas du tout ici de « construire un personnage », comme en parlait Constantin Stanislavski, [1] mais d’être pris, possédé, envoûté, en quelque sorte ensorcelé, par un être absent qui, au cours du rituel, prend possession du suje[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !





[1’un des théoriciens les plus marquants du théâtre européen du 20ème siècle.

fake lien pour chrome




Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier