Archipels #2
est sorti !





  


< Brèves

La solitude du coureur de fond, au Théâtre du Petit Hébertot

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Les compagnies du Coq à l’Âne et La Lune et l’Océan ont présenté la pièce d’Alan Sillitoe au Théâtre du Petit Hébertot à Paris jusqu’au 25 avril.

Tout commence dans la cellule de la maison de correction où Colin Smith court dans sa tête, avant que la musique puis la lumière et enfin les images n’élargissent le champ et par-delà les murs intègrent le défilement des chemins.

Les mouvements de la pensée du jeune héros font naître les images dans lesquelles il se projette et le musicien est son alter ego, son « ange gardien ». La musique de Art Pepper articule, alimente et soutient la résolution de Colin.

Pour plus d’informations : ici.

Théâtre du Petit Hébertot
78bis Boulevard des Batignolles
75017 Paris







Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





Articles






Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…