Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


< Brèves

Deux stages à Paris pour tout savoir sur « L’acteur et ce qu’il fait »

par L’Insatiable
Sous thématique(s) : Théâtre
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Deux stages, de deux jours chacun, intitulés « L’acteur et ce qu’il fait » dirigés par Alejandro Thomas Rodriguez et des membres de l’ « Open Program » du Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards et destinés aux acteurs, metteurs en scènes et personnes intéressées par le travail de l’acteur, auront lieu au Théâtre de la Terre à Paris (10e) les 28 et 29 juin et les 5 et 6 juillet.

Pendant deux jours, chaque stage explorera les éléments essentiels du métier d’acteur : l’intention, l’impulsion ainsi que la différence fondamentale entre mouvement et action. Sous la conduite des membres de l’ « Open Program », les participants rentreront en contact avec différents éléments de la recherche développée au Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richards.

Des sessions de chant sont également au programme.
Les stagiaires travailleront sur des chants traditionnels du Sud des États-Unis, et sur une approche de la voix, de l’impulsion et de l’action qui est au cœur de la recherche du Workcenter de Pontedera depuis plus de 25 ans. Cette approche de l’action et du chant explore l’impact potentiel que les qualités rythmique et mélodique d’un chant donné peuvent avoir sur la personne qui chante.

Ces stages permettront également d’éveiller la réactivité.
Les participants seront engagés dans différents jeux et exercices qui les amèneront à éveiller leur réactivité : un premier élément consiste en la pratique de séquences dynamiques d’improvisation et de jeux structurés dans l’espace portés par un flux d’associations et d’intentions, tout en suivant le tempo-rythme du leader.

Chaque stage pourra inclure jusqu’à 15 participants.

Le 28 Juin de 13h à 19h00 et le 29 Juin de 11h à 18 heures.
Le 5 juillet de 13h à 19h00 et le 6 Juillet de 11h à 18h00. 

Prix d’un stage de deux jours : 140 euro.
Forfait pour les deux stages : 210 euro.

Pour participer, veuillez envoyer votre demande motivée et un court CV à workshops@theworkcenter.org (Objet : “Workshop Paris”).

Pour en savoir plus : ici
Page Facebook.

Théâtre de la Terre
1, Passage du Buisson Saint-Louis
75010 Paris
Tél : 01 42 39 26 10






Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves

L’infor­ma­tion ne devrait pas être une mar­chan­dise, mais elle est de plus en plus sous la coupe des pou­voirs finan­ciers et indus­triels. Pour faire vivre une presse libre, jour­na­lis­tes et citoyen•­ne•s doi­vent inven­ter d’autres modè­les économiques, émancipés de la publi­cité et des action­nai­res.


Le deuxième numéro de la grande revue franco-belge art et société est arrivé, com­man­dez-le main­te­nant !


Le Festival Opération Quartiers Populaires (OQP) orga­nisé par la com­pa­gnie Mémoires Vives se tien­dra au Théâtre de l’œuvre dans le quar­tier de Belsunce à Marseille du 23 octo­bre au 3 novem­bre 2017


Le Génie en Liberté est un Événement bien­nal, orga­nisé par le Génie de la Bastille.
Il pro­pose à un large public un par­cours cultu­rel dans le quar­tier du 11ème arron­dis­se­ment de Paris.


Depuis 2003, le fes­ti­val de cinéma d’Attac « Images mou­ve­men­tées » s’emploie à infor­mer et à sus­ci­ter la réflexion col­lec­tive sur des ques­tions cru­cia­les de ce début de XXIe siècle en s’appuyant sur une pro­gram­ma­tion ciné­ma­to­gra­phi­que exi­geante et éclectique. Celle-ci asso­cie courts, moyens et longs-métra­ges, docu­men­tai­res et fic­tions, films fran­çais et étrangers, anciens et récents, ayant eu une large dif­fu­sion ou non. Le fes­ti­val accueille régu­liè­re­ment des avant-pre­miè­res.