Coupé du Monde [18] / À qui perd gagne

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

Coupé du Monde [18] / À qui perd gagne

Coupé du Monde !
PARTAGER ►

par Pierre-Jérôme Adjedj
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Contre toute attente, la bataille d’Alger n’a pas eu lieu en France. Il est peu probable que ce soit dû aux mesures « de bon sens » à la mode du sieur Estrosi, qui a fait interdire les drapeaux étrangers⁠ [3] dans les rues de Nice. Il a bien fallu admettre que le phénomène avait été, comme souvent, très exagéré, le nombre comparé d’arrestations entre les trois premiers jours des fêtes de Bayonne et les cinq matches de l’Algérie suffisant à relativiser le péril bicot…

À qui perd gagne

Curieuse, cette coupe du monde. Depuis le début, on ne cesse de voir des pays qui perdent avec les honneurs : le Chili, le Mexique, le Nigéria… Et bien sûr l’Algérie (si, si, chez les Français non-racistes, la performance des Algériens a[...]

Pour lire la suite de cet article,
abonnez-vous dès maintenant pour 30€

Un nouvel Insatiable est en chemin.
Rendez-vous le 21 mars !

J’Y VAIS !



football Futebol Coupé du Monde Brésil

[1Gageons que les supporters allemands qui se seraient hasardés hier dans les rues de Nice, tout hymne et drapeaux dehors, n’ont pas dû être tellement inquiétés.

[2Gageons que les supporters allemands qui se seraient hasardés hier dans les rues de Nice, tout hymne et drapeaux dehors, n’ont pas dû être tellement inquiétés.

[3Gageons que les supporters allemands qui se seraient hasardés hier dans les rues de Nice, tout hymne et drapeaux dehors, n’ont pas dû être tellement inquiétés.

fake lien pour chrome



Partager cet article /  







 Lire aussi

Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves