Archipels #2
est sorti !





  


< Brèves

Confluences en danger

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


Le 4 décembre prochain l’association Confluences devra présenter au tribunal un plan démontrant sa capacité à rembourser ses dettes et à perdurer. Mais le 4 décembre est aussi le jour ou se terminera le festival Péril jeune, qui ouvre la porte aux artistes débutants.

Ce haut lieu de la création artistique, qui laisse sa chance aux jeunes artistes, rencontre comme beaucoup (trop) d’autres des problèmes financiers. Malgré ces difficultés, il continue d’organiser le festival Péril Jeune, qui permet aux jeunes talents de venir présenter leurs œuvres abouties ou en devenir au public mais aussi aux professionnels du spectacle.Un festival représentatif de l’esprit de l’association qui offre aux artistes aguerris ou émergents un lieu de création, de rencontre et de diffusion.

Jusqu’au 4 décembre, le festival propose pièces de théâtre abouties ou en chantier, lectures, musiques, expositions... Des œuvres bien souvent politiques, qui abordent des thèmes comme l’immigration ou la désobéissance civile.

A la rentrée 2015, Confluences a déjà prévu d’organiser deux mois de programmation libre, son festival Péril vieux, une semaine autour du cinéma arménien ou encore des rencontres littéraires. Mais pour que ces rendez-vous culturels aient bien lieux, l’association a besoin du soutien de son public.

Pour plus d’informations : ici.

Confluences
190 boulevard de Charonne
75020 Paris





Théâtre Politiques culturelles


Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.





Articles






Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…