Avenirs d’Afrique, avenirs chorégraphiques

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Avenirs d’Afrique, avenirs chorégraphiques

Andréya Ouamba vs. Dorothée Munyaneza : Il arrête de croire au futur, elle s’y remet…
PARTAGER ►

par Thomas Hahn
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



La création chorégraphique africaine est forcément politique. Peut-on nommer une pièce d’un chorégraphe travaillant entre Johannesburg, Dakar et Nairobi, qui ne soit traversée par les questions de la mort, de la guerre, des conditions de (sur)vie et de rapport à la classe politique ?

Ne font exception à la règle ni Samedi détente de Dorothée Munyaneza, ni J’ai arrêté de croire au futur… d’Andréya Ouamba, deux créations fortes qui sont actuellement en tournée[[ -, accueilli en janvier 2015 à l’Atelier de Paris–Carolyn Carlson, sera repris en octobre au Théâtre Jean Vilar d’Ivry-sur-Seine et au Théâtre de la Ville.

- jusqu’au 31 janvier 2015 au Monfort, Paris

http://www.lemonfort.fr/agenda-prog...

Tournée :
11 > 14 fév. 2015 théâtre Garonne - Toulouse
26 fév. 2015 le Parvis - Tarbes
26 ma[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…