Pour un dub politique

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Pour un dub politique

Le dub-militant de Dubamix repolitise l’électro
PARTAGER ►

par Antoine Tricot
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



JPEG - 182.8 ko

La musique électronique ne serait-elle plus qu’un produit commercial condamné aux grands clubs des capitales du monde entier ? À sa modeste échelle Dubamix redonne au dub, cet héritier électronique du reggae, toute sa puissance politique. Rencontre avec Greg, à l’origine du groupe, au milieu de ses deux chats : Bakou, pour Bakounine, et Lulu, pour Rosa Luxemburg. "On est pas sectaire" me confie-t-il.

10 ans de dub militant

"Je ne ferai pas partie de votre révolution, si je ne peux pas danser." C’est la pierre angulaire de Greg, fondateur de Dubamix, ce groupe de dub qui a acquis une certaine renommée ces dernières années au grès des manifs et des apparitions [...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Politique de l’art Musique Afficher à la une Dubamix
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…