Bienvenue aux insatiables !



Un journal en ligne d’informations de débats et d’humeurs
animé par l’équipe de L’Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Articles

Les 39 contre la nuit sécuritaire

Résistance et psychiatrie
par Madeleine Abassade
Télécharger la version PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable


Le jour de la Toussaint meeting du « Collectif de psychiatrie des 39 contre la Nuit Sécuritaire »

Les résistants du « Collectif des 39 contre la Nuit Sécuritaire », appellent à un nouveau meeting à La Maison de l’Arbre [1]. Ils nous convient probablement à chercher les outils politiques pour ré-enchanter le monde, au moins celui de[...]

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous ou abonnez-vous sur le site www.horschamp.org

Ce journal culturel en ligne est alimenté et animé par une partie de l’équipe de Cassandre/Horschamp qui produit également Archipels avec Culture et démocratie. Nous vous proposons des formules d’abonnement à L’Insatiable et à Archipels. Vous pouvez également recevoir des collections de numéros thématiques de Cassandre/Horschamp. Nous ne pourrons évidemment pas continuer à le développer sans votre soutien !




[1la Maison de l’Arbre - 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil





2 commentaire(s)

Hélène 24 septembre 2014

Humanité et Biodiversité

14 h ·
.

SAMEDI DANS LE NORD !

J’aimeJ’aime · · Partager · 27

Soris Hélène

.

Vous connaissez peut-être...
Voir toutes les recommandations d’amis..

Elise Lepage

1 ami(e) en commun

Ajouter

Elisabeth Martinez-Bruncher

13 ami(e)s en commun

Ajouter

Sylviane Arnoux

8 ami(e)s en commun

Ajouter

Jacques Poullaouec

4 ami(e)s en commun

Ajouter

Dominique Bertrand

21 ami(e)s en commun

Ajouter

Chalet du Loup

7 ami(e)s en commun

Ajouter

Sandrine Perrier

1 ami(e) en commun

Ajouter

Halteaufeu-Ramonage Vallée de l’Arve

5 ami(e)s en commun

Ajouter

Martin Page

18 ami(e)s en commun

Ajouter

Jean-Marc Poésie

6 ami(e)s en commun

Ajouter

Sylvestre Rossi

9 ami(e)s en commun

Ajouter

Austin Carter-Mahone

1 ami(e) en commun

Ajouter

Gert Millaire a commenté ça.

Hélène Dorion a partagé une photo de Carlos Seguin.

20 septembre, 19:32 ·
.

Oui, c’est ce soir ! Première de "Nabucco", la soirée sera magique ! Et d’ici quelques jours, mon premier "Billet d’opéra" paraîtra sur le blog de l’Opéra de Montréal.

C’est ce soir...

Carlos Seguin‎Opéra : l’art à l’état pur

C’est ce soir...

J’aimeJ’aime · · Partager

28 personnes aiment ça.
.

Afficher 7 autres commentaires
..

Manon St-Germain Beaux costumes !

21 septembre, 22:32 · J’aime · 2

..

Pierre Vachon j’ai lu votre premier billet avec un tel bonheur et une sensibilité peu commune à cet art mystérieux et envoûtant. Merci Hélène Dorion de votre regard frais et contagieux sur l’art, la vie.

Hier, à 03:07 · J’aime · 2

..

Gert Millaire Oh ! Je viens de lire votre billet sur l’opéra....un délice, il me fait le même effet que l’opéra du taxi...je regarde, je goûte chaque mot... comme vous dites, un moment de grâce... j’aime la vie. Bon séjour et belles rencontres en Italie. Votre écrit...Voir plus

7 h · J’aime

..

Soris Hélène Gert tu te souviens de Cathie ???

1 h · J’aime

..

Soris Hélène

Écrire un commentaire...

..

Regine Brulin‎Affichettes des Poètes !

10 h ·
.

La ronde pour la paix

Allez ,venez ,faisons une ronde
allez ,s’il vous plait, dansons
chantons la joie ,la paix ,l’amour...

Afficher la suite

La ronde pour la paix Allez ,venez ,faisons une ronde allez ,s’il vous plait, dansons chantons la joie ,la paix ,l’amour chantons ,dansons chaque jour jouons la méodie du bonheur effacons peines et douleurs laissons les guerres au rebut seul l’amour doit être bienvenu Prions que vienne le jour d’un monde de liesse ,d’amour Cessons nos petites disputes chantons ,jouons d’la flute Joignons nos mains ;je vous en prie blanches ,noires elles sont jolies cessons nos larmes et nos pleurs construisons un monde de bonheur baissons les armes ,taisons la peur semons la paix ,semons des fleurs Oublions toutes nos différences vivons d’amour et d’indulgence Construisons un avenir serein batissons un monde plus sain que viennent enfin jours de paix et que les guerres soient effacées que vivent les gens ensemble que seule d’amour, la terre tremble prenons nos mains ,soyons heureux faisons que le monde soit bleu Vivons d’amour ,faisons une ronde et batissons un nouveau monde Ysalys (moi)

J’aimeJ’aime ·

C Sterlin Rozema aime ça.
.

Soris Hélène

Écrire un commentaire...

..

Plus d’actualités
..

Signaler

Hélène 24 septembre 2014

je m’associe à votre protestation . On ne peut pas économiser sur la santé. la psychiatrie se doit d’être la moins brutale possible . Ce n’est pas la violence qui éteint la violence . Merci aux psychiatres qui ont choisi d’aider ceux qui au lieu d’être nés avec une déformation d’une jambe ou d’un bras , sont nés avec un défaut psychique. Parfois aussi c’est une vie trop cruelle qui les a déformés. Ils ont trop souffert et le désordre s’est installé comme une compensation dans leur esprit ! ayons pitié d’eux . Ce sont des gens qui à l’inverse parfois ont beaucoup d’amour à donner à qui sait les reconnaître J’ai un jour écrit un petit poème en pensant à eux . si c’est un témoignage utile je peux l’envoyer. Hélène

http://ombrescontrevents@hautetfort.com Signaler

Signalez un problème sur cet article :


Annonces

La Justice est au cœur de notre actua­lité… mais aussi de celle de plus de 2000 mili­tants et syn­di­ca­lis­tes aujourd’hui pour­sui­vis pour leurs actes de résis­tance.


Brèves

10ème Festival Régional Itinéraires Singuliers, du 1er mars au 23 avril 2017, en Bourgogne-Franche-Comté…


Imaginée pour le mois de la photo 2017, IN/ OFF / OUT est une expo­si­tion photo col­lec­tive iné­dite : débor­dant le seul cadre de la gale­rie, les pho­to­gra­phes inves­tis­sent la rue pour y affi­cher en format monu­men­tal des images poé­tico-poli­ti­ques, qui ne devraient pas lais­ser indif­fé­rents. Nus mas­cu­lins ou fémi­nin, voiles et ombres, pay­sa­ges mys­té­rieux et illu­sions de réa­li­tés…


Autour de l’œuvre de Fernand Deligny. Poète-éducateur (1913-1996), Fernand Deligny dénonce d’emblée la mal­trai­tance des enfants dans les ins­ti­tu­tions. En 1968, il prend le maquis avec des enfants autis­tes dans les Cévennes, invente un mode de vie. F Deligny res­ti­tue à l’homme que nous sommes sa part mys­té­rieuse et fas­ci­nante d’inné et réha­bi­lite un humain d’espèce. Sa pensée inter­roge le pou­voir et la liberté.


L’ali­men­ta­tion est un acte bien au-delà d’une simple absorp­tion /trans­for­ma­tion c’est un acte cultu­rel qui nous rend acteur de notre envi­ron­ne­ment. Si nous nous ali­men­tons de vio­lence faite au règne végé­tal (pes­ti­ci­des insec­ti­ci­des) ou au règne animal (élevages en bat­te­ries) nous per­dons notre huma­nité ainsi que le dit le phi­lo­so­phe Emmanuel Kant : « l’inhu­ma­nité infli­gée à un autre détruit l’huma­nité en nous ».


Faisant suite à d’excep­tion­nel­les expo­si­tions telles Les Rouart en 2015, Maurice Vlaminck en 2014, Les pein­tres de Pont-Aven en 2013 et bien d’autres, « Peindre la ban­lieue » est la nou­velle expo­si­tion pré­sen­tée à l’ate­lier Grognard de Rueil. Dans nos ima­gi­nai­res, le mot ban­lieue évoque sou­vent des images grises, mais…


Le FIFA est une pla­te­forme de dif­fu­sion unique pour les arti­sans du cinéma qué­bé­cois, cana­dien et inter­na­tio­nal.
C’est une occa­sion unique de décou­vrir une cen­taine de docu­men­tai­res, d’essais, de vidéos d’artis­tes et d’oeu­vres de nou­vel­les écritures sur l’Art. # lefifa


Le débat en pré­sence des portes-paro­les Culture des can­di­dats à l’élection pré­si­den­tielle, sur la ques­tion "Quels pro­jets cultu­rels pour le pro­chain quin­quen­nat ?"


Rencontres autour "Des livres et l’alerte" pour encou­ra­ger à l’écriture et la pro­mou­voir, réflé­chir sur le lan­ce­ment d’alerte, et le rôle de celles et ceux qui la déclen­chent.