Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Le blog de Madeleine Abassade :




Marcel Zang / Kazem Sharyari à l’AST

C’est le deuxième papier dans L’Insatiable sur cette pièce qui traite de façon surprenante et poétique (au sens fort du mot) du drame politique de l’immigration tel qu’il est vécu aujourd’hui dans une Europe qui est devenue une forteresse sans âme. Oui, c’est vrai, ça sent un peu le copinage !



Résistance et psychiatrie

Les résistants du « Collectif de psychiatrie des 39 contre la Nuit Sécuritaire », appellent à un nouveau meeting à La Maison de l’Arbre. Ils nous convient probablement à chercher les outils politiques pour ré-enchanter le monde, au moins celui de la psychiatrie face aux mesures qui continuent de l’accabler. Est-ce un appel à boycotter « les mesures coercitives » ? Ou, à l’occasion de ce 1er Les-39-contre-la-nuit-securitaire



Spécial copinage !

« Los Encuentros en el Norte (Asturies) ». Etelvino Vasquez, acteur et metteur en scène d’un théâtre total du « Teatro del Norte », propose pour la seizième année consécutive - du 26 au 31 aout 2014 - une immersion totale dans les jeux du théâtre.



La dernière était dimanche au Grand Parquet

La dernière de Sortie d’Usine, comédie dramatique burlesque et grave a eu lieu dimanche 18 mai à 15h au Grand Parquet à Paris. On peut retrouver cet univers dans le livre éponyme de Nicolas Bonneau.



Un cercle de création(s) jusqu’au 30 juin

Lassé de la technique dite du « disque rayé » (ou broken record) qui consiste à répéter une requête à chaque fois que l’on est confronté à une résistance illégitime, le poète, dramaturge et metteur en scène Kazem Sharyari, à l’Art Studio Théâtre qu’il dirige depuis 25 ans, a décidé de tracer un cercle vertueux. Jusqu’au 30 juin dans le 20ème arrondissement de A-l-Art-Studio-Theatre-avec-45



Van Gogh/Artaud. - Le suicidé de la société

Cette fois, il n’est pas question, comme l’an passé à l’Orangerie, de l’influence du peintre japonais Hiroshige sur l’œuvre de Van Gogh, mais des mots d’Artaud sur le peintre.



Lectures à l’hôpital de jour de Bondy.

L’Atelier lecture à haute voix et l’équipe soignante de l’hôpital de jour de Bondy m’envoya par courrier postal une invitation. Depuis des années je reçois leurs invitations écrites au stylo à bille, sans jamais pouvoir venir, l’annonce d’une seconde lecture de textes de Daniil Harms - qui fut un immense poète dit de l’absurde, russe, dissident, censuré, qui mourut en 1942 à l’hôpital psychiatrique A-hautes-voix





Brèves

Cette année le fil rouge du fes­ti­val est "Le bateau", celui des pêcheurs de Camaret, celui du Bateau Ivre et aussi celui dans lequel s’embar­quent des mil­liers de femmes et d’hommes à la recher­che d’un avenir plus pai­si­ble...


De juin à octo­bre 2017, les péré­gri­na­tions poé­ti­ques acti­ves sono­res et tex­tuel­les de Julien Blaine à tra­vers le pays… Il voci­fère, il faut s’y faire !


Cette année encore, pour notre grand plai­sir, la Maison de l’Arbre nous ouvre ses portes pour le fes­ti­val TaParole qui s’annonce bien pro­met­teur.


Le 30 mai, pro­jec­tion de films vidéo (extraits d’entre­tiens avec Armand Gatti), lec­ture de textes, témoi­gna­ges de celles et ceux qui l’ont connu grâce à l’écriture, la mise en scène, une action de créa­tion ou sim­ple­ment à l’occa­sion d’une ren­contre tel sera le pro­gramme de la soirée animée par Rachid BelkaÏd, Jean-Jacques Hocquard et Jean-Marc Luneau.


Les Inattendue(e)s, un week-end de décou­ver­tes marion­net­ti­ques pro­posé par Daru-Thémpô au Manipularium.