Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Le blog de Yann Bougaret :




LTK Production présente la nouvelle pièce de Lukas Bärfuss.



Godard et les refuzniks

Ces deux courts-métrages, Godard les a offerts à des soldats incarcérés pour avoir refusé de se battre contre des Palestiniens, il y a 10 ans aujourd’hui, en 2004.



Un festival hors-normes

Edmond Jabès, poète du XXe siècle admiré de René Char, aurait sans doute introduit sur cette phrase : « Ne néglige pas l’écho, car c’est d’échos que tu vis. »



Le texte qui suit n’a ni vocation à être une analyse littéraire ni encore à ressembler de près ou de loin à un article journalistique construit. Il est amplement subjectif, sans fondement raisonnable, sinon l’émotion.



Le weekend du 14 et 15 juin 2014, l’association Le Centre Djoti organisera un colloque sur le Yi Jing.



Vendredi 6 juin 2014 à 20h30, l’association Trikola organisera son spectacle de fin d’année de danse-théâtre indienne : le Bharata Natyam.



Un colloque sous les mânes de Arne Næss et de Félix Guattari, organisé ce vendredi 6 mai au Château de Chevigny par le CRANE LAB.



Le ras-le-bol des intermittents du spectacle n’était pas qu’un rhume de printemps, il se propage dans toute la France depuis le 22 mars et c’est à présent aux festivals d’été d’être paralysés.



Rencontre-discussion lundi 2 juin au Jardin d’Alice à Paris avec l’association « Les maîtres ignorants »



La Parole errante : Les carnets du reporter Pierre Joffroy (dirigé par Marc Kravetz, journaliste). En présence d’Armand Gatti.



La talentueuse Compagnie Le Pas de l’oiseau présente sa nouvelle pièce : La Coopérative (conte théâtral). Cette création est née d’un questionnement : avez-vous déjà élu votre patron ?





Brèves

Cette année le fil rouge du fes­ti­val est "Le bateau", celui des pêcheurs de Camaret, celui du Bateau Ivre et aussi celui dans lequel s’embar­quent des mil­liers de femmes et d’hommes à la recher­che d’un avenir plus pai­si­ble...


De juin à octo­bre 2017, les péré­gri­na­tions poé­ti­ques acti­ves sono­res et tex­tuel­les de Julien Blaine à tra­vers le pays… Il voci­fère, il faut s’y faire !


Cette année encore, pour notre grand plai­sir, la Maison de l’Arbre nous ouvre ses portes pour le fes­ti­val TaParole qui s’annonce bien pro­met­teur.


Le 30 mai, pro­jec­tion de films vidéo (extraits d’entre­tiens avec Armand Gatti), lec­ture de textes, témoi­gna­ges de celles et ceux qui l’ont connu grâce à l’écriture, la mise en scène, une action de créa­tion ou sim­ple­ment à l’occa­sion d’une ren­contre tel sera le pro­gramme de la soirée animée par Rachid BelkaÏd, Jean-Jacques Hocquard et Jean-Marc Luneau.


Les Inattendue(e)s, un week-end de décou­ver­tes marion­net­ti­ques pro­posé par Daru-Thémpô au Manipularium.