Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Brèves

Peindre la banlieue

Télécharger la version PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable


Hors des chemins battus
« PEINDRE LA BANLIEUE »
6 décembre 2016 – 10 avril 2017
Atelier Grognard
Rueil Malmaison

L’Atelier Grognard est un lieu d’expositions près de Paris qui vaut vraiment le déplacement.

Faisant suite à d’exceptionnelles expositions telles Les Rouart en 2015, Maurice Vlaminck en 2014, Les peintres de Pont-Aven en 2013 et bien d’autres, « Peindre la banlieue » est la nouvelle exposition qui y est présentée. Dans nos imaginaires, le mot banlieue évoque souvent des images grises, mais…

JPEG - 63.9 ko

Vous découvrirez sous le pinceau de peintres reconnus comme Corot, Daubigny, Caillebotte, Monet, Gauguin, Vlaminck ou encore Lebourg, Lépine, Le Sidane, ou très peu connus comme Cavallo-Peduzzi ou Machard, de merveilleux paysages forestiers, champêtres ou urbains. Vous reconnaitrez peut-être certains endroits et votre vision de la banlieue actuelle, retrouvera la beauté méconnue des portes de Paris.

Quelque 140 tableaux, accompagnés de notices didactiques parfaites, dressent un panorama géographique, esthétique et politique de la banlieue : délicatesse miniaturiste de Lépine, élégance et pureté d’un Chintreuil inattendu, douce luminosité de Lebourg, luxuriance de Manet, mystère de Daubigny, délicatesse de Le Sidaner, enchantement de Monet, humanisme de Luce, fauvisme de Vlaminck, militantisme de Steinlen et Gromaire…

Peindre la banlieue from Ville de Rueil on Vimeo.

Claire Trebitsch

www.mairie-rueilmalmaison.fr/rueil-pratique/culture-tourisme/atelier-grognard






Réagissez, complétez cette info :
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces

Le Théâtre de l’Opprimé accueille la 10ème édition du Festival MigrActions.
Un fes­ti­val plu­ri­dis­ci­pli­naire dans lequel les géné­ra­tions dia­lo­guent, les natio­na­li­tés se ren­contrent et les genres se croi­sent.


Brèves

Cette année le fil rouge du fes­ti­val est "Le bateau", celui des pêcheurs de Camaret, celui du Bateau Ivre et aussi celui dans lequel s’embar­quent des mil­liers de femmes et d’hommes à la recher­che d’un avenir plus pai­si­ble...


De juin à octo­bre 2017, les péré­gri­na­tions poé­ti­ques acti­ves sono­res et tex­tuel­les de Julien Blaine à tra­vers le pays… Il voci­fère, il faut s’y faire !


Cette année encore, pour notre grand plai­sir, la Maison de l’Arbre nous ouvre ses portes pour le fes­ti­val TaParole qui s’annonce bien pro­met­teur.


Le 30 mai, pro­jec­tion de films vidéo (extraits d’entre­tiens avec Armand Gatti), lec­ture de textes, témoi­gna­ges de celles et ceux qui l’ont connu grâce à l’écriture, la mise en scène, une action de créa­tion ou sim­ple­ment à l’occa­sion d’une ren­contre tel sera le pro­gramme de la soirée animée par Rachid BelkaÏd, Jean-Jacques Hocquard et Jean-Marc Luneau.


Les Inattendue(e)s, un week-end de décou­ver­tes marion­net­ti­ques pro­posé par Daru-Thémpô au Manipularium.