Les Elles du désir... (titre facile mais mérité)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Enfin
des cadeaux intelligents !





   


< Articles

Les Elles du désir... (titre facile mais mérité)

PARTAGER ►

par D’un instant l’autre
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Samedi 1er novembre de l’automne parisien. Nous arrivons au Cirque électrique nébuleux sous la pluie. Comme si nous avions glissé dans le fond d’une tasse de thé avec quelques flonflons et loupiotes qui persistent. Et il faut que je vous dise combien j’aime cet endroit, son public, les amis qu’on y rencontre à tous les coups, ses autos-tamponneuses à l’entrée, sa douce mélancolie. Ton regard s’arrête sur les petites tables de jardin rouillées où des feuilles mortes humides se sont collées. Deux regards, en fait, deux petites musiques se rejoignent autour d’un même moment artistique.

Les Petits bonnets, dit le dossier de presse des Elles (Cirque du docteur Paradi) est « un appel poétique et burlesque à l’émancipation, une pièce indisciplinaire, un opéra usine ». De ce grand mouvement des années 70/80 qui a vu les clowns s’échapper des cirques, le théâtre de rue se déployer dans l’espace public en souvenir de 68, et finalement tou[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !




art et société art et politique Politique de l’art
fake lien pour chrome




Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier