Nouveaux podcasts de la Fontanelle sur l’aventure Microcosme à la Cité (...)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Enfin
des cadeaux intelligents !





   


< Articles gratuits cachés

Nouveaux podcasts de la Fontanelle sur l’aventure Microcosme à la Cité Émile Dubois !

PARTAGER ►

Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Voici le premier podcast de la série Portraits d’habitant.e.s de la Cité Émile
Dubois à Aubervilliers
produit par Les Allumeur.e.s et La Fontanelle, dans le cadre
de la recherche création qui a donné l’occasion de réaliser en partenariat avec L’Insatiable la publication Microcosme, murmures d’une Cité....

Réalisation Nacaja Apo Xtazica, Catie Evezard et Rémi Guirimand de La Fontanelle à partir d’entretiens menés par Tecla Raynaud Rispal, Zsazsa Mercury et Héloïse Humbert.

Microcosme #Murmures d’une Cité
est une recherche création, un work in progress du groupe d’action artistique Les Allumeur.e.s, de la webradio « sensible et politique » la Fontanelle et de L’Insatiable. Elle s’est inventée en 2020 dans la Cité Émile Dubois à Aubervilliers.

Quand la ville est transformée, souvent on détruit. Derrière la démolition d’appartements parfois vétustes, il y a des histoires, des vies, un tissu de rencontres et de cultures, des souvenirs. Rendre audible et visible l’avis des habitant.e.s sur les transformations de leur quartier, comprendre les mécanismes d’aménagement urbain, rencontrer les associations et acteurs locaux, explorer l’histoire des banlieues et de l’immigration, recueillir des traces de ce qui se vit et se fait : tout cela a constitué la première étape du projet Microcosme qui a donné lieu à une édition. Nous poursuivons cette recherche en proposant, à partir de mai 2021 et chaque premier mercredi du mois, un portrait d’habitant.e de la Cité Émile Dubois.


Ce podcast est une conversation avec la première habitante rencontrée au tout début de notre recherche-création dans ces Jardins ouvriers des vertus qui se sont trouvés sur notre route. Avec eux valsait la farandole d’éléments de langage qu’on retrouve dans les lignes gouvernementales et de multiples appels à projets : le lien social, la mixité, le vivre-ensemble, la démocratie participative, les valeurs de la République, sous forme spontanée d’utopie végétale et humaine. Pas la peine de compter uniquement sur des artistes comme nous pour le faire, le lien social et la mixité existent, il faut simplement laisser de l’espace pour leur épanouissement. Les Allumeur.e.s travaillent à Aubervilliers depuis 15 ans, avec beaucoup d’attachement à cette ville Tout-Monde qui nourrit nos pratiques, dans le partage, l’exploration, l’expérimentation et la co-création. Nous sommes soutenu.e.s depuis 12 ans par la municipalité et différentes institutions rattachées au Ministère de la culture, au Ministère de la cohésion des territoires ou aux Politiques de la ville ; mais surtout par des personnes qui nous font confiance au sein de ces institutions.

Malgré la précarité de cette situation associative qui nous impose d’être financés essentiellement projet par projet, ces financements permettent de rémunérer tout un écosystème de gens, et ils permettent aussi aux projets artistiques d’exister. La ville d’Aubervilliers soutenant le projet de solarium, qui va détruire une partie des jardins des vertus, dont il est question dans ce podcast, notre situation dans ce contexte est très délicate et révèle la fragilité de nos financements, de nos moyens de subsistance et de création. Mais à l’endroit où nous sommes, artistes tous terrains, précaires, militant.e.s associatifs, doux rêveurs et douces rêveuses énervé.e.s, comment pourrions-nous être contre ces jardins ?


Parcours-affiches marouflé in situ, Cité Emile Dubois.
Création Marine Lemaire pour Les Allumeur.e.s à partir de photos argentiques prises par les habitant.e.s de la Cité Émile Dubois.





fake lien pour chrome




Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier