Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…

Accueil > Espace ouvert > D’alcool fort et de vie humaine

D’alcool fort et de vie humaine

mercredi 27 janvier 2016

La femme en imper beige a la voix rauque et le lyrisme plein de vertiges.

Nadège Prugnard reprend jusqu’au 30 janvier à Confluences son monologue qui avait laissé dans rues d’Aurillac, de Châlon-sur-Saône, et en salle, si forte impression à ses spectateurs. Jean-Pierre Thibaudat écrivait ainsi, épaté : "Alcool est un spectacle couillu, un texte couillu et l’actrice qui le porte, Nadège Prugnard ne manque pas de couilles contrairement à beaucoup d’ « auteurs français contemporains » des deux sexes aux écritures aussi molles que proprettes."

L’interprétation fait ici résonner une intériorité blessée, riche et baroque.


Voir en ligne : Nadège & Co

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.