Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Le blog de Oriane Grellier :




« Place aux femmes »
À Aubervilliers, un militantisme aux saveurs d’apéritif !

En avril 2011, quelques copines lassées de voir les terrasses des cafés de leur ville occupées presque exclusivement par des hommes lancent l’idée d’un rendez-vous régulier pour investir, elles aussi, leurs troquets de quartier. L’idée séduit des voisines, des amies, et aujourd’hui une soixantaine d’albertivillariennes forment le collectif Place aux femmes.
« On est chiantes, mais pas violentes ».
Un Place-aux-femmes-A-Aubervilliers-un...



Du Free Jazz au DJ dictateur. (2)

Le jazz a d’emblée été considéré comme un phénomène majeur en France. Après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux musiciens américains viennent s’installer dans l’Hexagone (Sidney Bechet, Don Byas, Kenny Clarke) offrant aux musiciens français l’opportunité d’apprendre à leur contact. Django Reinhardt, Boris Vian, le « trompinettiste » puis des gens comme Michel Le Bris ont été des passeurs du jazz en Du-Free-Jazz-au-DJ-dictateur-2



L’aventure du Jazz (2). Le désengagement du danseur. Du Free Jazz au DJ dictateur.

Le jazz a d’emblée été considéré comme un phénomène majeur en France. Après la deuxième guerre mondiale, de nombreux musiciens américains viennent s’installer dans l’hexagone (Sidney Bechet, Don Byas, Kenny Clarke) offrant aux musiciens français l’opportunité d’apprendre à leur contact. Ils développeront la « french touch » qui se caractérise par l’utilisation d’instruments à cordes. Django Reinhardt, Boris L-aventure-du-Jazz-2-Le-desengageme...



L’aventure du jazz (1). La controverse du « vrai jazz »

du « New-Orleans » au Free Jazz (1920-1960)

Son terreau originel, fait de blues et de gospel, a donné au jazz ses couleurs : le noir en l’occurrence, notamment celui des afro-américains de la Nouvelle-Orléans. Durant la ségrégation aux États-Unis aux débuts du vingtième siècle, il fut le fer de lance musical d’une communauté opprimée, un mode d’accès à l’existence du peuple noir dans une Amérique blanche frileusement refermée sur elle-même. Bien que L-aventure-du-jazz-1-La-controverse...



L’aventure du jazz (1)

Son terreau originel, fait de blues et de gospel, a donné au jazz ses couleurs : le noir en l’occurrence, notamment celui des afro-américains de la Nouvelle-Orléans. Durant la ségrégation aux États-Unis au début du vingtième siècle, il fut le fer de lance musical d’une communauté opprimée, un mode d’accès à d’existence du peuple noir dans une Amérique blanche frileusement refermée sur elle-même. Bien que L-aventure-du-jazz-1



Pixações : les nouveaux lettrés de São Paulo
(ou « Le contrôle des signes dans l’espace public fait partie de l’art de gouverner »)

Les pixadores, scribes principalement issus des favelas de São Paulo, sont les auteurs de lettrages gigantesques qui envahissent la ville au prix d’acrobaties urbaines souvent risquées.



Fin de résidence à Ville-Évrard
(la régularité du soin face à l’instabilité du geste artistique)

La compagnie Vertical Détour, créée et animée par Frédéric Ferrer, est en résidence depuis 2005 dans les Anciennes Cuisines de l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard (Neuilly-sur Marne), où elle animait chaque semaine des ateliers théâtre avec les patients et le personnel. Cette collaboration qui a commencé il y a dix ans, se terminera malheureusement en fin Fin-de-residence-a-Ville-Evrard-la-...



Une brèche (ou une friche) : la Briche !

La Briche, une ancienne zone industrielle recyclée en ateliers d’artistes

La Briche est une ancienne zone industrielle de 20 000 m2 située à Saint-Denis dans la région parisienne. Depuis 20 ans, ce casse-fonte d’origine s’est progressivement transformé en ateliers réunissant des artistes et de nombreux corps de métiers, dans un bel esprit de rencontres et de cohabitations inopinées !
La Briche est un site privé. Dans les années 1920, un inventif Auvergnat l’investit avec Une-breche-ou-une-friche-la-Briche



Une brèche ou une friche : la Briche !

La Briche est une ancienne zone industrielle de 20 000 m2 située à Saint-Denis dans la région parisienne. Depuis 20 ans, ce casse-fonte d’origine s’est progressivement transformé en ateliers réunissant des artistes et de nombreux corps de métiers, dans un bel esprit de rencontres et de cohabitations inopinées !
La Briche est un site privé. Dans les années 1920, un inventif Auvergnat l’investit avec Une-breche-ou-une-friche-la-Briche-1201





Brèves

Cette his­toire simple, et les contrain­tes qu’elle nous impose, convien­nent à un théâ­tre sim­ple­ment arti­sa­nal. Pas de recours aux tech­ni­ques contem­po­rai­nes. Technique qui fut l’immense chan­tier d’Anders. « Le « trop grand » nous laisse froids, mieux (car le froid serait encore une sorte de sentir) même pas froids, mais com­plè­te­ment intou­chés ; nous deve­nons des anal­pha­bè­tes de l’émotion ».


Le Festival OASIS BIZZ’ART fête sa 15ème édition cette année et vous offre quatre magni­fi­ques soi­rées avec des artis­tes venus des quatre coins du monde. Concerts, che­vaux, cirque, per­for­man­ces, pro­jec­tions, ate­liers, espace enfants, res­tau­ra­tion locale... le tout sur un site natu­rel entiè­re­ment scé­no­gra­phié !


Participez au très beau projet qui se met en place autour d’Armand Gatti et de la maison qui abrite la Parole errante à Montreuil.


En ce début d’été de belles choses autour d’Armand Gatti se dérou­le­ront à Montreuil. Quelques jours où nous pour­rons nous replon­ger dans les mots du poète, dis­paru ce prin­temps, mais tou­jours là autour de nous, dans cette Maison de l’Arbre qui nous a accueillis.


Cette année le fil rouge du fes­ti­val est "Le bateau", celui des pêcheurs de Camaret, celui du Bateau Ivre et aussi celui dans lequel s’embar­quent des mil­liers de femmes et d’hommes à la recher­che d’un avenir plus pai­si­ble... Les 28, 29 et 30 Juillet.