Bienvenue aux insatiables !



Un journal en ligne d’informations de débats et d’humeurs
animé par l’équipe de L’Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Le blog de Antonin Deslandes :




Îlot d’art et de liberté émergeant d’un quartier calme de Vincennes, le squat artistique de La Jarry est aujourd’hui menacé de destruction. Sa disparition entraînerait la perte d’un lieu vivant et indispensable au bien commun.
Douze ans de liberté, d’échange et de création. Douze ans, comme le nombre d’années écoulées depuis la création de l’association Jarry’ve revient. En investissant la Cité Industrielle, La-Jarry-ces-murs-qui-vivent



Le Chêne est de ces lieux particuliers où s’entremêlent partage et apprentissage. Résidents et visiteurs y échangent autour d’un verre, des groupes de musique viennent y tourner leur clip, un studio radio y propose des ateliers. Le projet doit absolument survivre à la prochaine fermeture du hangar, au nom du service public culturel.
En bordure de l’avenue de Paris, à Villejuif, le chat du numéro Ces-chenes-qu-on-abat-1



De différentes façons, la question des réfugiés occupe les arts de la scène. Une scène qui émeut, interroge, et qui lève le voile sur la propagande et les idées reçues sur la gestion des mouvements humains. L’essence même de l’art, en soi : politisé et politisant.
Safia et Ishmael ont des trajectoires différentes. La première est un des personnages de Refu(s)ge, le conte de Marina Damestoy, le second est un La-culture-au-service-de-l-humanite



Jusqu’à fin juillet, l’art se réapproprie ses espaces à Rennes puis à Apigné, au fil de l’eau.



Ce vendredi 13, le Festival de la Revue a décidé de consacrer son après-midi au Québec, sous l’impulsion de Mélikah Abdelmoumen, auteure et membre de l’association Livraisons.
« Depuis la France, nous n’avons pas forcément une large connaissance des périodiques québécois » annonce en préambule Mélikah Abdelmoumen, expliquant le choix de Livraisons d’y dédier une partie de l’après-midi. Pourtant, l’Hexagone Festival-de-la-Revue-suite-le-Quebe...



Quelles questions doit-on se poser sur la revue, sur sa diffusion et sur ses stratégies éditoriales ? À Lyon, le festival organisé par l’association Livraisons entend faire le diagnostique de cet objet littéraire particulier.
Denis Reynaud, spécialiste de la presse périodique et Anne-Marie Mercier, responsable du site internet « Gazettes du 18ème siècle » ont inauguré cet après-midi du 12 mai par une Etats-generaux-de-la-revue



Du 12 au 15 mai, au Musée des Beaux-Arts et à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Lyon.



Festival d’arts de rue à Antibes, du 9 au 14 juin 2016.



Si d’aucuns avançaient, sceptiquement, que le monde de la culture peinait à faire entendre sa voix en ces temps de contestation, la semaine dernière il leur fut rétorqué le contraire. Les théâtres occupés par intermittents du spectacle et autres révoltés NuitDeboutistes ont frémi sous le poids des revendications.
70 heures d’occupation. Ce 27 avril, sous la bruine parisienne, les alentours de l’Odéon sont Les-intermittents-ne-baissent-pas-l...





Brèves

10ème Festival Régional Itinéraires Singuliers, du 1er mars au 23 avril 2017, en Bourgogne-Franche-Comté…


Imaginée pour le mois de la photo 2017, IN/ OFF / OUT est une expo­si­tion photo col­lec­tive iné­dite : débor­dant le seul cadre de la gale­rie, les pho­to­gra­phes inves­tis­sent la rue pour y affi­cher en format monu­men­tal des images poé­tico-poli­ti­ques, qui ne devraient pas lais­ser indif­fé­rents. Nus mas­cu­lins ou fémi­nin, voiles et ombres, pay­sa­ges mys­té­rieux et illu­sions de réa­li­tés…


Autour de l’œuvre de Fernand Deligny. Poète-éducateur (1913-1996), Fernand Deligny dénonce d’emblée la mal­trai­tance des enfants dans les ins­ti­tu­tions. En 1968, il prend le maquis avec des enfants autis­tes dans les Cévennes, invente un mode de vie. F Deligny res­ti­tue à l’homme que nous sommes sa part mys­té­rieuse et fas­ci­nante d’inné et réha­bi­lite un humain d’espèce. Sa pensée inter­roge le pou­voir et la liberté.


L’ali­men­ta­tion est un acte bien au-delà d’une simple absorp­tion /trans­for­ma­tion c’est un acte cultu­rel qui nous rend acteur de notre envi­ron­ne­ment. Si nous nous ali­men­tons de vio­lence faite au règne végé­tal (pes­ti­ci­des insec­ti­ci­des) ou au règne animal (élevages en bat­te­ries) nous per­dons notre huma­nité ainsi que le dit le phi­lo­so­phe Emmanuel Kant : « l’inhu­ma­nité infli­gée à un autre détruit l’huma­nité en nous ».


Faisant suite à d’excep­tion­nel­les expo­si­tions telles Les Rouart en 2015, Maurice Vlaminck en 2014, Les pein­tres de Pont-Aven en 2013 et bien d’autres, « Peindre la ban­lieue » est la nou­velle expo­si­tion pré­sen­tée à l’ate­lier Grognard de Rueil. Dans nos ima­gi­nai­res, le mot ban­lieue évoque sou­vent des images grises, mais…


Le FIFA est une pla­te­forme de dif­fu­sion unique pour les arti­sans du cinéma qué­bé­cois, cana­dien et inter­na­tio­nal.
C’est une occa­sion unique de décou­vrir une cen­taine de docu­men­tai­res, d’essais, de vidéos d’artis­tes et d’oeu­vres de nou­vel­les écritures sur l’Art. # lefifa


Le débat en pré­sence des portes-paro­les Culture des can­di­dats à l’élection pré­si­den­tielle, sur la ques­tion "Quels pro­jets cultu­rels pour le pro­chain quin­quen­nat ?"


Rencontres autour "Des livres et l’alerte" pour encou­ra­ger à l’écriture et la pro­mou­voir, réflé­chir sur le lan­ce­ment d’alerte, et le rôle de celles et ceux qui la déclen­chent.