Vingt mille ans et un jour avec Julien Blaine

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Enfin
des cadeaux intelligents !





   


< Articles

Vingt mille ans et un jour avec Julien Blaine

PARTAGER ►

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Oui, oui, il vocifère, il faut s’y faire, ça dure depuis une éternité. Et notre préhistorique Julien Blaine aura, prétendent ceux qui s’imaginent que les poètes ont un âge mesurable, 77 ans en septembre 2019. Son interminable tournée d’adieu planétaire et rhapsodique fait un peu penser à celle de Maurice Chevalier, mais en infiniment plus percutant et drôle, nettement plus éveillant et éveillé, il va sans dire (si j’ose dire, à propos du bonhomme). Après la traversée négligente et grave d’un demi siècle d’expositions, de performances, d’installations, de lectures et autres manifestations génialement et minutieusement foutraques, ce stentor à l’âme frémissante dont le souffle purifie l’air comme le mistral, n’a pas fini de l’ouvrir. Ce grand guerrier faussement naïf qui accompagna le chemin de Cassandre/Horschamp espère simplement, par cette fulgurante et prétendument ultime action, prouver que l’histoire de l’art n’est pas l’histoire du marché de l’art ! Vous pensez si on l’encourage, le zig…

Cette information commence à courir sur les réseaux sociaux et suscite de vives réactions, toutes excessives ! Ça étonne quelqu’un ?

ou trop laudatives
ou trop accusatrices
tantôt réquisitoire parfait

PORTRAiTS DE CHiFFRES POUR LA PALESTINE

tantôt commentaires élogieux...

Aux i[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !




fake lien pour chrome




Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…
Services
→ S’abonner
→ Dons
→ Parutions papier