Bienvenue aux insatiables !



Un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs animé par l’ancienne équipe de Cassandre et celle du jeune Insatiable pour mettre en valeur des actions essentielles mais peu visibles, explorer des terres méconnues, faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque et, surtout, réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.


Un message de Délia : Sauver le Cirque Romanès !

par L’Insatiable


Entre les attaques racistes, dont nous sommes victimes depuis septembre 2015 et les conséquences terribles des attentats de Paris du 13 novembre sur la fréquentation des salles de spectacle, le Cirque Romanès est aujourd’hui menacé de disparition !

Pour la première fois, nous lançons une campagne d’appel aux dons en ligne pour nous aider à surmonter cette situation exceptionnelle...

Plus que jamais nous avons besoin d’aide car notre situation s’est sérieusement aggravée ces dernières mois !

JPEG - 43.5 ko
©www.astoryunwritten.com

C’est le moment de nous aider à sauver notre petit cirque ! Nous pourrons y résister grâce à vous, soyez à nos côtés !

Comme vous le savez peut-être déjà, tous les évènements graves que nous avons subi depuis notre installation sur notre nouveau site (Paris 16e) : la haine des manifestants fascistes qui ont bloqués notre cirque, les attaques racistes, les actes de vandalisme, ainsi que les conséquences terribles des attentats de Paris, font que nous sommes dans une situation extrêmement précaire et c’est la première fois en 22 ans que nous avons le sentiment d’être réellement menacés de tout arrêter ...

Merci d’avance du fond du cœur pour votre soutien !

Voici le lien : https://www.helloasso.com/associations/les-etoiles-multicolores/collectes/soutien-au-cirque-tzigane-romanes

Nous sommes artistes ET Tsiganes, dans ce climat de peur. On s’adresse à vous, pour nous aider à maintenir notre petite flamme contre les haines et l’obscurité…

JPEG - 194.2 ko
©www.astoryunwritten.com

Malgré les nombreux spectacles de qualités que nous donnons depuis des années, nous risquons de disparaître et d’être expulsés du 16e arrdt car beaucoup d’associations mènent un combat contre nous !

Comme dit Alexandre Romanès : « le racisme et l’antisémitisme à encore de beaux jours devant lui, car même mort dans un cimetière : musulmans, juifs et chrétiens on est encore séparés … »

Nous luttons pour jouer notre spectacle jusqu’à la fin avril 2016 La Lune tzigane brille plus que le Soleil !. Venez nous voir ça me fera plaisir de vous accueillir avec votre famille sous notre petit chapiteau !

Je vous embrasse avec le cœur,

Délia Romanès

Lieu du spectacle :

Chapiteau du Cirque tsigane Romanès

Au Square Parodi, en face du 31 Bd de l’Amiral-Bruix ( Paris 16e) Métro : Porte Maillot ( Ligne 1 – sortie 5)

www.cirqueromanes.com

JPEG - 287.2 ko









Annonces

Pour sa qua­ran­tième édition, le Festival de cinéma de Douarnenez choi­sit de ques­tion­ner la notion de Frontières. Frontière, non plus cette limite arbi­traire, cette bar­rière qui sépare mais plutôt zone d’échange. Frontière, un lieu qu’il s’agit d’inves­tir, un ter­ri­toire commun…


Brèves


Depuis 2003, le fes­ti­val de cinéma d’Attac « Images mou­ve­men­tées » s’emploie à infor­mer et à sus­ci­ter la réflexion col­lec­tive sur des ques­tions cru­cia­les de ce début de XXIe siècle en s’appuyant sur une pro­gram­ma­tion ciné­ma­to­gra­phi­que exi­geante et éclectique. Celle-ci asso­cie courts, moyens et longs-métra­ges, docu­men­tai­res et fic­tions, films fran­çais et étrangers, anciens et récents, ayant eu une large dif­fu­sion ou non. Le fes­ti­val accueille régu­liè­re­ment des avant-pre­miè­res.


Le Génie en Liberté est un Événement bien­nal, orga­nisé par le Génie de la Bastille.
Il pro­pose à un large public un par­cours cultu­rel dans le quar­tier du 11ème arron­dis­se­ment de Paris.


Tous les deux ans, la ville se trans­forme en un gigan­tes­que cas­te­let en accueillant le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes qui réunit 230 com­pa­gnies et accueille plus de 150.000 spec­ta­teurs. En ce mois de sep­tem­bre aura lieu sa 19° Édition.


Cette his­toire simple, et les contrain­tes qu’elle nous impose, convien­nent à un théâ­tre sim­ple­ment arti­sa­nal. Pas de recours aux tech­ni­ques contem­po­rai­nes. Technique qui fut l’immense chan­tier d’Anders. « Le « trop grand » nous laisse froids, mieux (car le froid serait encore une sorte de sentir) même pas froids, mais com­plè­te­ment intou­chés ; nous deve­nons des anal­pha­bè­tes de l’émotion ».