Prendre sens dans l’insensé ?

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

Prendre sens dans l’insensé ?

(Journal instantané de Méga-Pobec)
PARTAGER ►

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Samedi 14 février.
- 
-  Message d’un journaliste d’un hebdomadaire local au metteur en scène de la compagnie : « Salut, on va publier le montant des subventions aux associations dans mon journal, on fait réagir les « gros perdants ». Il me faudrait la réaction officielle du Méga-Pobec [ta réaction] après la suppression de 8.000 euros en 500 signes maxi. Si c’est ok, réaction à me faire parvenir lundi matin. D’avance merci. »

Le nom de la compagnie est Méga-Pobec. Ce nom a été déposé en Préfecture d’Evreux le 15 novembre 1975. Par un grand adolescent grimpé sur une mobylette et frigorifié par 40 kilomètres sous un ciel perdant les eaux. Ce nom de baptême e[...]

Pour lire la suite de cet article,
abonnez-vous dès maintenant pour 30€

Un nouvel Insatiable est en chemin.
Rendez-vous le 21 mars !

J’Y VAIS !



fake lien pour chrome



Partager cet article /  







2 commentaire(s)

Crouail 19 février 2015

Dans un contexte où le basculement de la politique historique de décentralisation de l’état est annonciatrice de logique et de mécanismes de centralisation sur les territoires fusionnés. Des structures comme les nôtres sont déclassées, les réseaux interstitiels sont relégués sous la pression de critères resserrés qui relèvent d’une logique "de pyramide, verticale et organigrammisée " et où " les politiques participatives de proximité et de partage" ne sont plus que cosmétiques.
Cependant la vie est belle ! Chaque jour plus merveilleuse dans le miroir de l’écran ! Alice aujourd’hui s’engraisse-elle de pop-corn et n’aurait-elle plus l’audace d’aller aux delà de sa propre contemplation ?

Signaler

Crouail Marie 18 février 2015

Merci à Nicolas Roméas pour cette place donnée à ce partage d’expérience dans cette époque tourmentée.
marie

Signaler
Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves