Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Brèves

NERIT rallume la flamme télévisuelle en Grèce

par Olivier Schneider
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


On se souvient de la fermeture soudaine des chaines de télévision et de radio publiques grecques par un arrêté du ministère des finances sous contrôle de la Troïka européenne.

Depuis les employés d’ERT avaient continué leur travail sur le site de l’EBU (Union Européenne de Radio-télédiffusion) impliquée dans la réouverture en invoquant l’article 10 de la convention européenne (sur la liberté d’expression). Le 23 octobre dernier un amendement du parlement grec avait été voté pour l’ouverture de nouvelles chaines publiques grecques, sous ce nouveau et joli nom : NERIT. Et c’est depuis cette semaine qu’à nouveau, la démocratie grecque se dote d’un pouvoir médiatique qui contrebalance celui du domaine privé et des chaines étrangères. En espérant que le combat des employés et des défenseurs d’un secteur public grec indépendant des enjeux marchands suive cette citation de Pablo Picasso trouvée en cherchant le mot "culture" sur le site Nerit.gr : "Le propos de l’art est de nettoyer la poussière de tous les jours dans nos âmes"







Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Articles