Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Brèves

Les Turquies, au Festival de Douarnenez

par Alicia
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Créé en 1978, le Festival de cinéma de Douarnenez demeure atypique dans le paysage culturel.
Ce festival fortement autonome et indiscipliné depuis ses origines part chaque année à la découverte des peuples et tente de mieux faire connaître des cultures, des histoires et des aspirations

La 39e édition du festival interrogera, cet été, la diversité culturelle des Turquies sans fossiliser les « cultures » et les « identités ». Avec pour propos de dépasser les essentialismes nationalistes, culturels et religieux. Pour cela, le Festival questionnera l’histoire et le présent de la Turquie contemporaine, les violences d’hier et d’aujourd’hui et s’attachera à souligner les influences réciproques, le dialogue et le « vivre ensemble ».

Un voyage visuel, sonore et textuel à la rencontre des peuples et des minorités kurdes, alevis, arméniennes, gitanes, entre autres mais aussi au gré des paroles de militant(e)s pour la liberté d’expression, des féministes, des LGBTQI…
Pendant ces 9 jours de festivités, le Festival de cinéma de Douarnenez invitera à la découverte à travers une sélection de plus de 150 films, un festival dédié aux enfants avec des activités conçues spécialement autour de la rencontre des peuples invités, des expositions photographiques et pluridisciplinaires, un salon d’images expérimentales, une librairie fournie, un stage littérature, des écoutes radiophoniques, des concerts et une belle soirée de clôture.
Tout ceci quasiment entièrement accessible aux Sourds, au sein d’un village éphémère, festif et convivial autour du chapiteau, des bars et de la restauration du Festival.







Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Articles