L’art contre le trafic dans la favela Vigidal : Nos do morro (...)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

L’art contre le trafic dans la favela Vigidal :
Nos do morro !

PARTAGER ►

Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Rio de Janeiro, 3 août 2015. Nous sommes invités chez eux, au Brésil, par Monica Biel et Moacir Chaves qui ont traduit et monté 2500 à l’heure, une pièce historique du Théâtre de l’Unité [1] qu’ils avaient vue au Festival d’Avignon en 1997. Ils nous emmènent au théâtre chaque soir voir des spectacles soutenus par des fondations privées. Au Teatro Glaocio Gil, Anti Nelson Rodrigues, à Oï Futuro[...]

Pour lire la suite de cet article,

connectez-vous ou

abonnez-vous dès maintenant pour 30€

Un nouvel Insatiable est en chemin.
Rendez-vous le 21 mars !

J’Y VAIS !




[1Édith Rappoport est l’épouse de Jacques Livchine, fondateur et animateur du Théâtre de l’Unité, compagnie pionnière du théâtre de rue aujourd’hui sise à Audincourt.

fake lien pour chrome



Partager cet article /  







Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves