Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Brèves

Ça jazz pas mal à l’église Saint Merry

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable


C’est un duo très jazz, composé de Joëlle Léandre et de Théo Ceccaldi, qui a poussé la mélodie le vendredi 19 juin à 20h 30. Mélodie qui a résonné dans tout le 4ème arrondissement de Paris depuis l’église Saint Merry.

Contrebassiste française de renom, Joëlle Léandre est la première musicienne de ce duo. Ses concerts qui mélangent compositions et improvisations inspirent un bien-être communicatif. Des improvisations sur lesquelles elle pose très souvent sa voix ; « l’improvisation révèle qui je suis » confie-elle. Le second luron, Théo Ceccaldi est un violoniste, français également, qui s’est notamment fait connaître par son Tricollectif. Élu révélation de l’année 2014 par le Jazz Magazine, il aime se lancer dans des improvisations qui ont, pour lui, des accents de liberté.

Ce duo très spécial a harmonisé ses instruments le temps d’une soirée pour nous proposer des compositions libérées et libératrices et des improvisations jazzesques à faire frémir cœurs et oreilles.

Joëlle Léandre était présente aux vingt ans de Cassandre/Horschamp. Vous pouvez retrouver sa performance époustouflante : ici

Plus d’informations : ici

76 Rue de la Verrerie
75004 Paris







Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Articles