A l’Opéra Bastille, un metteur en scène qui s’affiche comme (...)

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
Archipels #2 est enfin là !
Bienvenue aux insatiables !



L’Insatiable est un journal culturel en ligne d’informations de débats et d’humeurs sur les relations entre l’art et la société. Notre travail consiste à faire découvrir des équipes et des artistes soucieux d’agir dans l’époque pour mettre en valeur des actions essentielles, explorer des terres méconnues et réfléchir ensemble aux enjeux portés par l’art et la culture dans une société en voie de déshumanisation.

Faire un don

< Articles

A l’Opéra Bastille, un metteur en scène qui s’affiche comme xénophobe

Levée de boucliers en Allemagne contre Alvis Hermanis qui met en scène « La Damnation de Faust » à Paris
PARTAGER ►

par Thomas Hahn
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Un scandale théâtral secoue l’Allemagne, et débarque sur Paris. Le metteur en scène Alvis Hermanis vient d’annuler, de son propre gré et comme geste de protestation, sa création prévue pour avril 2016 au Thalia Theater de Hambourg.

Sous le titre Russland. Endspiele (Russie. Fins de Partie), il allait adapter Gorki, Tolstoï, Dostoïevski et autres classiques de la littérature russe. S’il est surprenant de voir un artiste annuler une création de sa propre initiative, la raison de cette an[...]

Pour lire la suite de cet article,

connectez-vous ou

abonnez-vous dès maintenant pour 30€

Un nouvel Insatiable est en chemin.
Rendez-vous le 21 mars !

J’Y VAIS !



fake lien pour chrome



Partager cet article /  







4 commentaire(s)

Jean Barbaroux 16 décembre 2015

Avec ou sans notoriété ont peu avoir des troubles du comportement, je crois que l’accés a la notoriété donc a une certaine sorte de pouvoir peu avoir des effets desastreux sur le comportement humain . il me semble que le théâtre doit etre du coté du faible , doit etre humaniste ... ce metteur en scene que je ne connais pas , nous signale en tout cas que la "culture" pour des raisons souvent mercantile va suivre la voix des plus forts , il ya deja en France une culture a 2 vitesses ceux qui aurons le droit à des subventions et residences en fréquentant les pontes les arcanes de la culture bien en place et tres branché du pouvoir très centralisé et ceux qui rame et galère depuis des années (dont je fais parti) , et qui malgré un travail genereux et conséquent , voir subversif , resterons dans l’ombre des " vrais artistes".... corruption a tous les etages ! hay que dolor , my god !

Signaler

Claudine bensaid 9 décembre 2015

J’annule ma venue à la Damnation de Faust....

Signaler

Valdo 9 décembre 2015

Il a été copieusement sifflé, c’est un bon début...

Signaler

Anne Groh 9 décembre 2015

Ce monsieur effectivement programme regulierement en France doit retourner d’ou il vient...son pays si on est dans sa logique. Nous avons suffisemment de faschos chez nous, inutile d’en rajouter. Non nous voulons rester des democrates, oui nous voulons accueillir des victimes du terrorisme et non les bombes n’eclatent pas toutes les 24h en France. Non nous travailleurs de la culture ne voulons pas de faschos comme lui dans nos theatres

Signaler
Réagissez, complétez cette info :
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Signalez un problème sur cet article :


Annonces


Brèves