Quand l’impuissance publique ne sait que détruire

PARTAGER CET ARTICLE ► 
|  Article suivant →
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Articles

Quand l’impuissance publique ne sait que détruire

Expulsion du bidonville de la Folie à Grigny
PARTAGER ►

par Valérie de Saint-Do
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



JPEG - 90.2 ko
Photo Laurent Malone

Le bidonville de la Folie à Grigny a été évacué et démoli ce 5 août au matin. Une fois de plus, les pelleteuses ruinent un an de travail avec les familles, au mépris de la loi. Au mépris aussi d’un minimum d’intelligence et d’humanité face aux parcours de vie et aux constructions accomplies.

Ce n’est pas Drancy. Ni Gaza.
Juste une violence calme, mais surtout d’une bêtise à hurler.

Ce mardi 5 août au matin, le bidonville de la Folie a disparu sous les coups des pelleteuses.
Les familles ont reçu la visite des CRS à 7 heures. Ré[...]

Pour lire la suite de cet article,

ABONNEZ-VOUS

(abonnement annuel ou mensuel)

Déjà abonné ?

Connectez-vous !



Parti-pris Géo-Graphies Architecture Rroms Grigny
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





1 commentaire(s)

administré de force 6 août 2014

C’est bien pour ça que la France tombe toujours un peu plus en arrière par rapport aux pays d’Europe du nord : cette obsession à s’autodétruire en refusant de travailler ensemble, en broyant les ressources humaines et culturelles au lieu de leur faire confiance, en étouffant systématiquement les initiatives citoyennes. L’appareil administratif est un état dans l’état où les différentes unités se combattent les une les autres. Au résultat, le pays est paralysé et doit en plus financer tout ça. No future ! Soit le gvt actuel dessine un vrai projet d’avenir , soit il sera remplacé et la violence avec laquelle le pays se déchirera dépassera tout ce qu’on ose imaginer pour l’instant.

Signaler
Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…